Instituto Católico de París



Instituto Católico de París
Des catholiques argentins ont réagi avec brio à mon post récent concernant la décision pour le moins stupéfiante du recteur de l’Institut Catholique de créer un cursus destiné à favoriser «l’intégration républicaine» d’imams et d’aumôniers musulmans. L’auteur de ce billet voit dans cette annonce la confirmation de l’asservissement de l’Eglise de France aux « dogmes révolutionnaires», libéraux, ceux de l’humanisme anthropocentrique, en vertu desquels le nom même de Dieu ne peut être prononcé : «La Iglesia, con este acto, expresa claramente su compromiso con los principios de la revolución». Il établit également un rapprochement très intéressant entre cette décision et des déclarations du cardinal Kasper sur l’œcuménisme, la liberté religieuse et sur l’église russe, dont il juge indispensable la soumission aux valeurs de la «modernité» (laïcisme, culte de l’homme etc…) : «La reciente decisión del Institut Catholique de París es coherente con la postura del cardenal Kasper de hace cinco años. Se trata, podemos suponer, no de un hecho aislado sino de una política, y política de estado. Seguramente hoy estará hibernando por el efecto Benedictus, pero ¿qué ocurrirá en el próximo pontificado? Da escalofríos el solo pensarlo. No sé porque, se me vienen a la memoria Robert Benson y Hugo Wast ».

Pour lire le billet : cliquer ici

26/02/2008
Sombreval





Nouveau commentaire :


Retrouvez dans cette rubrique :
< >

Dimanche 25 Juin 2017 - 12:31 Ostracisme universitaire

Mercredi 21 Juin 2017 - 20:32 Université et plagiat

Recherche



BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE