Jansénisme et saintpiedisme, même combat



Jansénisme et saintpiedisme, même combat
Entre deux consultations du site d’Alizée, j’ai lu une excellente biographie de Blaise Pascal signée André Le Gall…Je vous la recommande…Une page a particulièrement retenu mon attention.
Pour éviter les amalgames, je tiens tout de même à mettre en exergue la fameuse phrase du cardinal Journet : « Ecône c’est Port-Royal, l’intelligence en moins »...

« Une question taraude Blaise Pascal : il se proclame catholique, mais il sait bien qu’entreprendre d’être catholique contre le pape est une singulière entreprise. Esprit dialectique, Pascal est armé pour affronter les situations de contradiction. Sa démonstration du vide l’a familiarisé avec ces états intermédiaires où il semble que plusieurs constatations soient en conflit les unes avec les autres. Il tient qu’il faut assumer cette hétérogénéité de fait et découvrir un principe qui en rende compte, un principe qui accorde les contraires entre eux. Ainsi va la science […]
A présent que le pape a affirmé que les Cinq Propositions ont bien été condamnés au sens de Jansénius, la seule échappatoire c’est de soutenir qu’en matière de fait le pape est faillible. Il peut se tromper et on peut le tromper. « Toutes les fois que les jésuites (les modernistes d’alors) surprendront le pape, on rendra toute la Chrétienté parjure ». Les Notes abondent en formulent lapidaires qui manifestent que c’est le pape qui est dans l’erreur et non lui, Pascal. Lui, Pascal, il est le parti de la vérité, lui et les siens. L’accord des contraires se fera dans l’avenir quand viendront « les bons papes » »
(André Le Gall, Pascal, Flammarion, p.425)

12/10/2003
Sombreval

Tags : FSSPX




Nouveau commentaire :


Retrouvez dans cette rubrique :
< >

Lundi 9 Mars 2015 - 10:52 L'Apocalypse de Jean (Serge Boulgakov)

Mardi 2 Juin 2015 - 14:52 Mémoires de Louis Bouyer

Recherche



BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE