La funeuse de la semaine



Ophélie Winter ( interprète du tube légendaire « Dieu m’a donné la foi » )

Ophélie nous revient, plus mystique que jamais, comme l’atteste cet interview choc :
« Trois ans de silence pour Ophélie ! Quand on connaît son débit et son franc parler, on se dit que cela a dû être dur pour elle (et pour nous). Mais pendant ce temps, elle a passé plus de 10 mois en studio pour enregistrer « Explicit Lyrics » (je me lèche les babines par avance), son troisième album. Fêtons donc le retour de Miss Winter

Le côté Ophélie rap / r’n’b, c’est une quête de crédibilité ?
J’aime ça, c’est ce que j’écoute. C’est marrant comment les gens se prennent le chou. Si tu savais comment moi je ne me prends pas la tête (on te fait confiance)…A la télé quand il y a un chanteur français je zappe : je déteste. Si je suis pote avec Puff Dady, c’est pas pour faire showbizz. Ce sont les potes avec qui je joue en studio. Si je leur envoie mon CD, j’ai vraiment pas envie qu’on se dise : « Putain c’est naze ce qu’elle fait ! ». Je suis incapable de faire de la varièt ! Plutôt crever ! je ne peux pas chanter ça !
Pourtant dans « Privacy » notamment tu avais donné dans la pop
Je sais depuis le début ce que je veux faire mais à un moment, j’ai fermé ma grande gueule et j’ai laissé ma maison de disque me driver niveau artistique. Mais aujourd’hui je n’écoute que mon instinct. Je ne veux plus être mal à l’aise. Quitte à passer pour une casse-couilles
…..
Pour toi, quelles sont les jolies choses ?
Les jolies choses, c’est la vie. Dieu c’est que c’est dur et qu’on en chie. Je suis une privilégiée mais je suis au même niveau que tout le monde. Les douleurs et les trucs les plus hardcore, je connais. Mais j’ai l’impression que la vie est un programme d’ordinateur et que même après ces douleurs, tout est bien. J’en parle mal (non, non), mais il faut vraiment kiffer la vie.
Désormais quel est ton plan de carrière ?
Je n’en ai pas. Je veux kiffer la vie (le carpe diem de la funeuse). On peut crever demain. J’ai passé huit ans à me faire happer par un truc de strass et de paillettes mais fucking, quoi ! Aujourd’hui , je mets des bottes Aigle en caoutchouc avec mes potes à la campagne et c’est ça que je kiffe.. (quand on vous dit que Dieu lui a donné la foi) »

Et si notre musicologue Bertrand Décaillet nous faisait un petit compte rendu du dernier Ophély ?




22/12/2004
Sombreval




Nouveau commentaire :


Retrouvez dans cette rubrique :
< >

Dimanche 25 Juin 2017 - 12:31 Ostracisme universitaire

Mercredi 21 Juin 2017 - 20:32 Université et plagiat

Recherche



BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE