'Le concile cadavérique'



'Le concile cadavérique'
Non, non il ne s’agit pas du concile Vatican II ( je vous ai bien eu, hein..) Petit rappel historique :

« Le coup d’envoi de ce qu’on est convenu d’appeler le « siècle de fer » fut donné par la mort du pape Formose (891-896). Son accession au pontificat avait été contestée, ainsi que les alliances et la validation des ordinations qu’il avait conférées. Son successeur, Etienne VI (896-897) fit pire encore : le corps de Formose fut exhumé du sarcophage situé dans le Porche de Saint-Pierre. On le revêtit des habits pontificaux et on le plaça sur un trône, au centre de la basilique Saint Pierre, pour y être jugé par un concile présidé par le pape. Le cadavre fut dégradé, condamné (pour ambition et parjure), traîné par les rues de Rome, abandonné à la haine de la populace, et finalement jeté dans le Tibre. Après une crue le Tibre rejeta le corps de Formose dans la campagne romaine et le pape Théodore II lui donna une sépulture solennelle à la fin de l’année 1897 »

Urbi et Orbi, Deux mille ans de papauté, Découvertes Gallimard

Quelques tableaux de Laurens





09/05/2004
Sombreval




Nouveau commentaire :


Retrouvez dans cette rubrique :
< >

Dimanche 25 Juin 2017 - 12:31 Ostracisme universitaire

Mercredi 21 Juin 2017 - 20:32 Université et plagiat

Recherche



BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE