Le massacre des Chrétiens



Photos des victimes de l'attentat du 31 octobre dans la cathédrale syrienne-catholique de Bagdad, vendredi 10 décembre
Vous savez sans doute que le court opuscule de l’ancien diplomate et poète (?) Stephane Hessel, intitulé Indignez-vous, s’est déjà écoulé à plus de 500.000 exemplaires en France. La littérature pour bobos n’a jamais été aussi florissante.
En lisant les quelques extraits présentés par les journaux et magazines tombés sous le charme de ce vieillard (93 ans) capable de se dresser, avec toute la force d’indignation que lui permet encore sa vitalité défaillante, contre l’injustice dans le monde et à l’instar d’un Cantona (!!!), contre le pouvoir des banques et des instances financières mondialisées, en lisant donc ces bribes de texte à peine dignes d’être publiés sur un blog de Mariane.fr, j’ai été pris de suffocations …Voilà donc aujourd’hui les ennemis à abattre. Les banques, mais aussi Bush junior, responsable de toute la barbarie qui ensanglante aujourd'hui notre monde. C’est ainsi par exemple qu’il considère le fonctionnement de l'économie financiarisée comme «le vrai mal de notre temps». Un journaliste catholique au cerveau liquéfié par les idées gauchistes et écologiques, Patrice Plunkett, qui tient un blog inintéressant sur les grands thèmes de la société française, donc sur le vent, semble défaillir d’émotion devant le triomphe de ses idées ou plutôt son idéologie représentée par ce piteux porte-parole des Indignés.
Sur le terrorisme, le constat de ce grand défenseur des Droits de l’Homme est clair. Bien entendu il condamne la violence sous toutes ses formes. Mais il faut aussi saisir les motivations de tous ces hommes qui se font exploser la gueule au milieu d’une foule d’innocents, provoquant un carnage inimaginable. Car, si le terrorisme n’est pas excusable, il est compréhensible. Pour lui c’est l’expression d’«une forme d’exaspération». Oui vous avez bien lu !!! La mort de centaines de chrétiens victimes d’attentats ignobles depuis quelques semaines, ces chrétiens d’orient (pour l’instant), condamnés à se faire exterminer dans l’indifférence générale, cette mort devra donc être mise sur le compte de l’exaspération.
Il est évident qu’on ne peut plus isoler les terroristes, les poseurs de bombes, les kamikazes fanatiques et haineux, rongés par le ressentiment, de ceux qui justifient leurs crimes épouvantables. Ce sont les mêmes fils de putes qu’il faut combattre avec tous les moyens nécessaires. Face à une telle exacerbation du fanatisme, de la haine meurtrière, il n'y a plus de diplomatie possible. Ce qui importe en premier lieu, c'est de repousser avec la plus vive ardeur les sophismes de leurs complices. Puis manifester à son tour son «exaspération», en solidarité spirituelle avec tous les chrétiens d'Orient.

01/01/2011
Sombreval





Retrouvez dans cette rubrique :
< >

Dimanche 25 Juin 2017 - 12:31 Ostracisme universitaire

Mercredi 21 Juin 2017 - 20:32 Université et plagiat

Recherche



BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE