'On en a rien à foutre de ta soutenance'…



'On en a rien à foutre de ta soutenance'…
Ce propos a été tenu par un catholique pratiquant, de bonne famille, ayant fréquenté les grandes écoles, lecteur régulier du forum catholique et d'un blog qui a fermé suite à mon intervention…
Ce propos nihiliste que Dostoïevski aurait pu prêter à un de ses personnages des Démons, Piotr Verkovensky par exemple, est d'autant plus ignoble qu'il vise une thèse où le nom du Christ est mentionné plus de 200 fois, d'une thèse exposant dans un langage clair et rigoureux les mystères fondamentaux du christianisme…Ce propos, on pourrait le traduire en ces termes : "...Mais on en a rien à battre de Bloy, de Maistre, de Barbey, de Berdiaev, de Bernanos père et fils, de Rozanov, de Boulgakov, de Maurice Zundel, de Simone Weil, d'Emerson, de Frank-Duquesne, du symbolisme, de la mystique etc…T'as bossé six ans dessus ? T'as failli crever avant d'en arriver au bout ?…eh alors, est-ce que c'est un produit consommable pour nous autres gros bourgeois pourris, est-ce que ça se vend ? est-ce que c'est efficace contre les racailles, les rebeus, les fauteurs de troubles, l'"Etat providence", l'assistanat, le RMI, les glandeurs, les étudiants de Lettres qui fument des petes à longueur de journée; est-ce que ça sert notre cause ? "…Hélas non…cette thèse a été écrite pour la seule gloire de Jésus-Christ…Elle est donc inutile pour toi et tes pareils, les "voyous", les vrais "racailles" de notre époque…

18/03/2006
Sombreval





1.Posté par Franck le 19/03/2006 01:31
Eh bien non, on n'en a pas rien à foutre! Lecteur assidu mais silencieux de votre site depuis maintenant plus d'une année, je ne peux que vous être reconnaissant pour les merveilles littéraires et spirituelles que j'ai découvertes en ces lieux. Pour ce qui est de l'utilité des études, votre réflexion me fait penser à ces sages paroles d'un homme qui malgré sa canonisation n'est pas en odeur de sainteté chez de nombreux « traditionalistes »: « Si tu dois servir Dieu par ton intelligence, étudier est pour toi une obligation grave. »

2.Posté par Zabou_the_terrible le 19/03/2006 16:44
Mais non, mais non, on s'y intéresse à votre soutenance !

D'ailleurs, si vous continuez avec la fougue que vous mettez dans vos derniers articles, vous allez faire vibrer le jury et les foules dans la salle des thèses ! ;-)

3.Posté par Lux le 03/02/2007 18:39
juste ciel ! mais j'espère que ce goujat a dit "on N'en a rien à foutre" et non pas "on en a rien.." ce qui prouverait sa méconnaissance du français et des bonnes manières... Pour le reste, que ce type n'en ait rien a battre n'a aucune importance pour vous, comme pour nous, non ?
Moi j'attends la sortie en Que-sais-je mais je trouve cette notion de réversibilité absolument passionnante. Mais cela va-t-il au-delà de la Communion des Saints ?

4.Posté par jean cule le 12/08/2007 08:18
moi, je m'en branle de ta these petit pretentieux de mes deux. ya qu'a voir le nombre de photos de ta trogne sur ton site ... c'est plus de l'info mais de l'idolatrie.
en plus , tu n'es pas tres au clair vis a vis de la gente feminine. si tu veux des lettres d'amour d'admiratrices, prend deja la mienne ... en pleine tronche.


Retrouvez dans cette rubrique :
< >

Dimanche 25 Juin 2017 - 12:31 Ostracisme universitaire

Mercredi 21 Juin 2017 - 20:32 Université et plagiat

Recherche



BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE