Sois moche et tais-toi



Lu sur le site femmes d’aujourd’hui, version féminine d’un magazine américain destiné aux chrétiennes, Women Today, une énième variation sur le thème « la beauté est intérieure » :
« En protestation contre les idéaux d'Hollywood, The Body Shop a organisé une campagne en 1997 avec le slogan: "Il y a trois billions de femmes dans le monde qui ne ressemblent pas à des mannequins de mode et seulement huit qui le sont."
C'est quelque chose que nous savons parfaitement bien dans nos têtes, mais que nous avons du mal à croire de tout notre cœur. Nous ne ratons pas une occasion de ne voir que les culottes de cheval, les rides et les cheveux crêpelés. On nous dit bien: "La beauté est dans le regard de celui qui regarde." Pourquoi donc l'oublions-nous quand nous nous regardons dans un miroir? Devrions-nous ajouter: la beauté est dans le regard de celui qui regarde, sauf quand c'est moi qui regarde? ( pas tout compris là )
Bizarre? Ou tout simplement le genre de chose que l'on fait à la poursuite de la beauté et en fin de compte de l'acceptation? On s'épile, on se rase ( !!! bah heureusement ), on se couvre de fibre élastique et on porte des chaussures inconfortables. Nous savons que les talons hauts occasionnent de sérieux problèmes de dos, de jambes et de pieds, mais nous continuons à en porter. Nous nous sommes convaincues nous-mêmes que paraître un peu plus mince, un peu plus grande et un peu plus maigre en vaut la peine.
Voici notre logique: Etre belle veut dire avoir de la valeur.
Le Docteur Alberto Salinas, après 15 ans de pratique en chirurgie esthétique, commente: "la moitié de mes patientes ne veulent pas se sentir mieux, elle veulent juste paraître mieux." ( c’est un peu lié non ?)
Quelque soient les critères de la beauté, cela ne devrait pas donner tant de travail.
Après de années de lutte et d'efforts pour ces idéaux impossibles, j'en suis finalement arrivée au point de m'aimer pour qui et comment je suis. La beauté est ce que mon père voit quand il regarde sa femme qu'il a épousé 32 ans plus tôt. C'est ce que je vois dans les gens que j'aime. C'est ce que j'apprends à voir dans le miroir. Et oui, c'est beau ( effectivement) »

Dans un autre registre, nous trouvons sur le site Passionata.com, dans la rubrique Passion et Séduction, ces conseils lingerie…

« Incontournable avec des vêtements moulants
Le soutien-gorge sans couture, rembourré ou non, invisible, même sous les tops près du corps.
Le string ! A essayer absolument (ehehe)
Terriblement sexy, il s'harmonise à toutes les morphologies (mouais..) et reste insoupçonnable ( ben voyons)
Si vous hésitez, le boxer convient joliment aux pantalons fluides.

Indispensables aux décolletés plongeants
Pour rehausser d'un ton le volume de votre poitrine,
jouez avec un push-up (what is it ?) ou un rembourré.

Indispensable pour les coupes sophistiquées
Le soutien-gorge multiposition (!!!) s’adapte sans se montrer aux tenues fantaisies :dos-nu, emmanchures américaines... plus de cache-cache !
Le soutien-gorge sans bretelle accompagne les bustiers et autres épaules dénudées

Alors Passionata ou femme d'aujourd'hui ?
















08/04/2004
Sombreval




Nouveau commentaire :


Retrouvez dans cette rubrique :
< >

Vendredi 16 Décembre 2016 - 11:40 Rogue one : A Star Wars Story

Recherche



BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE