Essénisme et Christianisme / De Schweitzer à Teilhard de Chardin



Essénisme et Christianisme / De Schweitzer à Teilhard de Chardin
Voici deux textes de Frank-Duquesne. Le premier porte sur la découverte des manuscrits de la Mer Morte. Dans cet article publié en 1952, l’auteur cherche à démontrer, textes à l’appui, que non seulement l’essénisme n’a pas imprégné le christianisme naissant mais que, en dépit d’analogies superficielles, nombre de différences foncières les opposent irréductiblement.
Ce texte garde toute son actualité. La thèse selon laquelle Jean le Baptiste, Jésus et sa famille étaient proches voire appartenaient à la communauté des Esséniens est réfutée par les spécialistes les plus exigeants. La communauté de «Qumrân», sorte de secte, vivait à l’écart du judaïsme, contestait le sacerdoce de Jérusalem et tout le système sacrificiel, ainsi que le calendrier liturgique en usage et d'autres observances du judaïsme. Les Esséniens affirmaient être les seuls élus, méprisaient le corps et la création matérielle. La lecture «christianisante» des textes esséniens est infondée. Elle ne permet ni d’éclairer l’émergence du christianisme ni ses liens avec le judaïsme du 1er siècle. D’ailleurs personne n’a jamais pu prouver que les habitants de Qumrân étaient des «esséniens».
Ce texte de Frank-Duquesne est disponible en format PDF, accompagné des notes : www.sombreval.com/docs/Essenisme-Christianisme.pdf

L’autre texte de Frank-Duquesne, intitulé De Schweitzer à Teilhard de Chardin a été publié dans la revue Construire en 1955. Dans cet article, l’écrivain souligne l'opposition foncière de la pensée du P. Teilhard – telle qu'elle s'exprime dans les écrits publiés ou répandus pro manuscripto – avec le dogme chrétien. Ce texte est aussi un réquisitoire contre tout le courant moderniste issu de Schweitzer et ses méthodes d’infiltration. A noter la très intéressante étude comparée opposant le système religieux du R.P Daniélou, un des pères du renouveau patristique qui a été un temps soupçonné d'hétérodoxie, et celui du père Teilhard de Chardin, opposé sur des points fondamentaux de la foi au magistère de l'Eglise... A lire absolument :
http://www.sombreval.com/docs/Teilhard_de_Chardin.pdf

13/09/2007
Sombreval





Retrouvez dans cette rubrique :
< >

Dimanche 26 Novembre 2017 - 19:38 La nouvelle traduction du Notre Père

Mardi 16 Août 2016 - 14:11 Jésus et la femme

Recherche



BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE