Fonds Frank-Duquesne
Quelques témoignages sur Frank-Duquesne
Ces témoignages figurent dans un article d'hommage à Frank-Duquesne, paru dans un périodique mensuel chrétien, Notre Cordée (n°6,1956).

Paul Claudel :
« ...extra-ordinaire écrivain, dont le redoutable honneur m'est échu de présenter pour la première fois l’œuvre au public... »
« ...j'espère que votre pays aussi arrivera à reconnaître qu'il possède en vous un des penseurs les plus originaux, les plus fermes et les plus érudits ». (extrait d'une lettre de P. Claudel à Frank-Duquesne).

Mgr. Beaussart :
« ...ni latin, ni grec, mais tout bonnement évangélique, homme du premier siècle et qui repense vitalement la Bible ».

M. le Chanoine P. Gillet :
« ...je ne connais personne qui ait assimilé, digéré et retenu une telle somme de connaissances et de souvenirs dans les domaines les plus variés; il avait surtout du monde religieux contemporain une connaissance réellement encyclopédique. Toute sa pensée s'ordonnait auteur du Credo accepté et vécu je n'ai pas rencontré une âme plus habitée, plus vivifiée par la Parole de Dieu; il en était littéralement possédé ».

Paul Vulliaud :
« ...Frank-Duquesne transporte l'esprit sur les sommets de la pensée. Il introduit dans la théologie un souffle de poésie. Son style a de la flamme ».

Hubert Colleye :
« ...La pensée d'A. Frank-Duquesne est une pensée chrétienne, elle vise à rétablir le sens chrétien des choses, c'est-à-dire, le droit sens de la vie, le sens commun.
« ...La Belgique vient de perdre son plus grand écrivain catholique; cet homme de génie était d'une humilité confondante; il vécut littéralement de foi, d'espérance et d'amour ».

Albert Béguin :
« ...La tonalité spirituelle de ce singulier écrivain l'apparente aux Prophètes ».

Daniel Rops : (A propos de Ce qui t'attend après ta mort)
« ...Livre saisissant, fortement documenté, fondé sur une connaissance éminente de l’Écriture... »

Pieter van der Meer de Walcheren :
« ...un aventurier de l'esprit ».
« ...A. Frank-Duquesne écrit en Père de l’Église » (hij schrijft kerkvaderlijk)

Mircea Eliade :
« ...il occupe une place à part dans l'exégèse catholique contemporaine; il a choisi d'ouvrir les trésors de l’Église à des intelligences qui ne lui appartiennent pas, et de prêcher sur l'aréopage... »

La Civiltà Cattolica (Rome)
« ...Par son immense érudition, aussi bien profane que religieuse, par son sens enraciné de la Parole divine, qu'il interprète excellemment, par la profondeur de sa pensée, par sa haute spiritualité, par la passion de son expression, A. F.-D. se révèle un maître ».

Charles Moeller :
« ...je vous donnerai comme noms auxquels on songe assez irrésistiblement quand on lit A. F. D : Clément d'Alexandrie, Origène »...
« ...sa pensée présente une dimension profondément œcuménique »...

Le Pasteur Finet (Protestant)
« ...des œuvres comme celle-ci (Le Dieu vivant de la Bible), où se retrouve l'esprit de Newman, sa charité intellectuelle, peuvent beaucoup pour le rapprochement des Chrétiens désunis ».

Rédigé par Sombreval le Samedi 28 Février 2015 | {0} Commentaires