Sombreval

Sombreval contre Harun Yahya



Sombreval contre Harun Yahya
Lu ce jour dans le Figaro un article très intéressant sur le créationniste musulman Harun Yahya qui dispose apparemment de moyens très importants pour diffuser ses idées. Selon le journaliste, «depuis une semaine, la plupart des universités, lycées et collèges de France ont reçu un livre luxueux, intitulé L'Atlas de la Création, qui réfute sur 770 pages très richement illustrées le darwinisme et la théorie de l'évolution. Écrit par un certain Harun Yahya (de son vrai nom Adnan Oktar), de nationalité turque, l'ouvrage, directement expédié à plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires depuis la Turquie et l'Allemagne, entend dénoncer "l'imposture des évolutionnistes, leurs affirmations trompeuses" et surtout "les liens occultes existant entre le darwinisme et les sanglantes idéologies telles que le fascisme et le communisme". Le journaliste s’interroge à la fin de son article sur l’origine du financement ayant permis une telle propagande. Il se demande «qui a financé l'édition et la distribution massive - et gratuite - de ce livre hors de prix ? D'autant qu'il s'agit du premier volume d'une série de sept ouvrages»

J’ai consacré un chapitre de mon essai sur la réversibilité à cet académicien turque : «le symbolisme de la nature selon un musulman» dans la troisième partie : Filius macrocosmi (en vente pour le moment chez LULU.com

Cette offensive des créationnistes islamiques qui investissent des citadelles réputées inexpugnables comme l’Education Nationale doit nous interpeller. Nous assistons aujourd'hui à un véritable combat de la foi et des cultures. Et ce combat, auquel les catholiques français, par lâcheté, impuissance, se dérobent, ne pourra être résolu que sur le terrain des idées, et d’abord de la théologie (le Discours de Ratisbonne de Benoît XVI nous a indiqué la voie à suivre).

Je suis le seul en France à avoir réfuté les idées d’Harun Yahya. J'en ai souligné l’absurdité à la lumière même de la Théologie (littéralement "discours sur la divinité ou le divin") et de la réversibilité, doctrine éminemment chrétienne…Cela devrait vous convaincre définitivement de l'importance de mon ouvrage. Je compte sur vous pour favoriser sa diffusion..


02/02/2007
Sombreval




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par Tibère le 05/02/2007 08:26
Cher Sombreval,

Cela fait 3 fois que j'essaie de commander votre livre sur lulu.com : un vrai parcours du combattant.

Y a-t-il un autre moyen de se le procurer ?

2.Posté par Al-Kanz le 10/02/2007 14:33
Non, vous n'êtes pas le seul.

Voyez ici : http://al-kanz.org/blog/2007/02/02/nul-nest-cense-ignorer-harun-yahya-imposture-et-corruption-de-lislam/

3.Posté par web site for more info le 04/04/2007 21:54
http://www.harunyahya.com/

4.Posté par turkboy le 14/04/2007 17:25
www.harunyahya.org.tr

5.Posté par mp le 21/06/2007 01:50
c'est vraiment un homme incroyable harun yahya.Lisez ses livres et regardez ses films je vous assure que vous ne regretterez pas.

6.Posté par kifash le 01/08/2007 15:00
ca fait trois ans que je connais ce personnage, et j'ai lu et vérifier tous ce qu'il diffuse vraiment c'est incroyable ils sont tous basés sur des faits scientifique, réels et solide.
il faut avoir de la haine contre ce personnage pour le réfuté.

7.Posté par le berbere le 30/08/2007 03:41
harun yahya est dit la vérité! quand voit ses travaux tout est évidant et clair ouvrez les yeux le darwinisme est une betise !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

8.Posté par yacine le 22/04/2008 17:34
haaaa quand un musulman est aux portes de la philosophie darwiniste, et pret a mettre en envidence cette grande supercherie humainne, tout le monde se martel a le contredire meme parmis les religieux chretien, la question est de savoir pour quoi, est ce par ce qu'il est musulman?, ou par ce que dit t'il la verite, sans doute que quand la verite emane d'un musulman meme appui depreuves evidente, devient aussitot la cible des évolutionniste certe mais aussi des islamophobes

9.Posté par yacine le 22/04/2008 17:44
supposons le pire des sceniarios, celui de la theorie de l'evolution meme si vraiment elle a eu lieu, elle n'aurai pas pu avoir lieu suite a de simples coincidence accidentelle comme le repete depuis le début les evolutionnistes, car faute de preuves ils ne leur rest uniquement cette issue pour expliquer la formidable complexite de l'ADN humain ainsi que de la complexite inssaisable en generale de la nature, partant de la si comme si vous disiez par exemple que le metro que vous prenez pour aller au travaille s'est soudainnement former suites a des mutation de la tolle, pour enfin former ce fameux metro, chaque chose necessite une cause c'est une loi de la nature, tandis que la theorie de l'evolution s'oppose a cette base de l'esprit humain qu'il ne peut s'empecher de penser a un creature lorsqu'il fait fasse a une situation d'ordre tel notre existance, alors je dit que meme si la theorie de l'evolution a vraiment eu lieux elle aurait necessite une intervention surhumainne non seulement pour son existence mais egalement pour son developpement et son maintient du big bang a aujourd'hui

10.Posté par Sombreval le 22/04/2008 17:56
Vrai en partie sauf que les théories et les idées qu'il tire de son anti-évolutionnisme et de son créationnisme sont plutôt nocives et aberrantes sur le plan théologique. Je vous envoie par mail un passage de la petite étude que je lui ai consacrée...

11.Posté par yacine le 23/04/2008 16:04
je dois vous signaler une chose a propos de la conclusion de harun yahya sur le pantheisme.

effectivement l'islam c'est a dire le vreritable message de lislam denué de toute souilleures philosophique, tel le soufisme dont harun yahya semble appartenir, dément le pantheisme, l'une des croyance de lislam est que allah est en dehor de sa creation, il es au dessus des cieux et de la terres au desssu de son trone, donc pas de confusion entre le createur et sa creature.

harun yahya semble en effet adherer à cette secte bien connu de lislam qui est le soufisme et dont la croyance ne se base pas sur le coran, mais est une croyance empreinte de philosophie indou.

sur ce point je ne suis pas en accord avec harun yahya, seulement je le soutient pour son infirmation de la theorie de l'evolution qui est plus une ideologie rendu publique qu'une veritable theorie scientifique.

mais une chose me frappe sur votre croyance de la trinite et sur le fait ue jesus est tantot fils de dieu tantot dieu lui meme, croyance bien confuse nes ce pas?
ainsi que le culte rendu aux saints, dont les cathedrales son richement decores de leur représentations.

12.Posté par Sombreval le 23/04/2008 20:03
Bonjour,
Nombreux sont les chrétiens qui combattent également la théorie de l’évolution. Personne n’a attendu Harun Yahya pour la remettre en question. Votre incompréhension de la Trinité (et du culte des saints) vient du fait que vous posez justement Dieu comme absolument transcendant, et comme vous l'écrivez, « en dehors de sa création » (ce qui est inconcevable pour le catholique pour qui il n’y a pas de séparation radicale entre ce monde et l’autre, entre le visible et l’invisible…), et « sans confusion entre le créateur et sa créature » : inconcevable encore pour le chrétien pour qui le Christ a partagé une humanité foncièrement pareille à la nôtre, pour qui le Christ est inséparablement Dieu et Homme.
Votre réaction montre d’ailleurs combien l’Incarnation doit nous inciter à réfléchir, nous laïcs, à ce mystère absolu qu'est la Kénôse, la « vidange » du Verbe qui faisait dire à saint Paul que « le Christ n'a pas considéré comme une proie son égalité avec Dieu mais Il S’est vidé de lui-même en prenant la condition d'esclave et en devenant à la ressemblance des hommes »… Egalité, ce qui signifie que le Christ n'est pas un second Dieu mais est aussi pleinement divin que son Père… La doctrine trinitaire n'a rien à voir encore une fois avec le panthéisme. Elle implique aussi une sorte de « hiérarchie » dans les rapports personnifiants entre les Trois Personnes de la trinité : Le Fils est certes coégal, coéternel au Père ; mais du Père au Fils il y a antériorité « logique » et métaphysique : « Mon Père est plus grand que moi », affirme le Christ, et « Je vis à cause de mon Père »… Je pense que beaucoup de musulmans seraient en mesure de comprendre ce rôle principiel du Père. Beaucoup butent sur un christocentrisme qui n'est pas toujours en adéquation avec la doctrine trinitaire. On nous présente un Homme-Dieu sans le Père. Dans le Nouveau Testament, le mot Dieu, comme nom propre, ho Théos, « le dieu », est toujours réservé au Père. Jamais il n'est, tel quel et pris absolument, appliqué au Fils ou à l'Esprit.

En tout cas votre propre conception de Dieu pose le problème de la toute puissance divine magistralement mise en lumière par le pape Benoît XVI dans son discours de Ratisbonne. Je vous renvoie à mes deux commentaires sur le sujet (le premier surtout). Bien cordialement :

http://www.sombreval.com/Commentaires-sur-le-discours-de-Ratisbonne_a579.html

http://www.sombreval.com/Retour-sur-le-discours-de-Ratisbonne-et-la-question-du-volontarisme-_a582.html

13.Posté par Sombreval le 23/04/2008 20:09
Par ailleurs,
la divergence entre le christianisme et la religion musulmane est aussi d'ordre philosophique. La conception de l'être divin (et de l'être tout court) propre aux musulmans exclut l'Incarnation. Je vous invite à lire ce court passage d'un texte fort intéressant du philosophe thomiste J. Maritain :

' Dieu est Dieu'. C'est le principe d'identité appliqué à l'essence divine, à l'être divin. Il est très intéressant de remarquer comment avec cette même formule vous pouvez avoir deux pensées, deux vues intellectuelles foncièrement opposées. La formule musulmane 'Dieu est Dieu' veut dire : Dieu est un et incommunicable, selon une telle avarice que cette unité et cette incommunicabilité divine excluent inévitablement le mystère de la Trinité et excluent celui de l'Incarnation . Il y a là une intention exclusive et négatrice et la faute essentielle ici, au point de vue philosophique, c'est d'appliquer le principe d'identité à Dieu comme à une chose créée, en le délimitant et l'enfermant en lui-même comme si d'être lui le limitait et l'enfermait. Alors on le mure, on a affaire à un Dieu muré dans une transcendance de mort. Bref, on nie la surabondance de l'être divin; surabondance qui doit être infini comme l'être divin lui-même ; on nie cette surabondance de l'être divin qui se manifeste en Dieu même, comme la Révélation seule peut nous l'apprendre, par la pluralité des Personnes,et qui se manifeste aussi, comme la raison à elle seule aurait pu le découvrir, par ce fait que Dieu est amour, vérité qui se trouve aussi exclue par l'orthodoxie musulmane, car dire que Dieu est amour, ils croient que c'est poser en Dieu une passion, et c'est pour cela que la mystique al Hallaj a été mis à mort par les docteurs du Coran ' ( Sept leçons sur l'être, Tequi, p.106 )

14.Posté par yacine le 26/04/2008 19:03
la divérgence entre nous et vous est d'ordre dogmatique pas dordre philosphique, car ce mot est etranger en islam cela fait réference à la science de la raison developper par les grec qui exclut l'existanec d'un créateur (philosophie athee).

ce qui est etonnant ches les chretiens c'est de voir un mélange des textes reveles melanger a de la philosophie ce qui est icompatible car chacun à sa propre raison de définir une chose.

le veritable musulman se base uniquement sur le coran et sur les traditions du prophetes reconnu authentique, surtout quand il s'agit du dogme lui meme, car qui connait mieu dieu si ce n'est lui meme donc sortir des texte menne forcement a l'egarement, puisque l'essence de dieu n'est pas a la porte de la raison humainne, alors vouloir interpreter les choses avec sa raison c'est un signe d'orgueille et de d'gnorance.

en islam dieu est unique de part son essence, ses actions, son adoration, rien ne lui ressemble et personne ne peut l'imaginer, il es bien audessus de ce que les hommes decrivent que ce soit parmis les sectes musulmanne ou les chretiens ou d'autre religions.

dire que dieu possede un fils ou lui attribuer l'incarnation c'est se moquer de dieu lui meme et lui mianifester l'imprefection auquel il ne saurait etre sujet vu qu'il es le createur, le maitre et le dominateur supreme.

au sujet de la trinite jai entendu beaucoup de pretre converti a lislam a cause de ce dogme que ni la raison ni les textes ne peuvent accepter c'est uniquement une influence des paeins sur les chretien, car a la base tous les messager sont porteur d'un meme message celui de l'unicite absolu de dieu et sa non ressemblance a sa creature

15.Posté par yacine le 26/04/2008 19:17
commen on dit a un moment donner faut faire un choix, dire que jesus est homme ou dieu il ne peut etre les deux a la foi.

si on affirme que jesus est fils de dieu cela implique que dieu possede une femme qui lui tient compagnie si non le mot "fils" n'urait plus de sens.

cela revient a ressembler dieu a sa creature, ce qui implique l'impperfection de dieu, c'est tout simplement une insulte envers ce dernier.

avez vous deja posez cette question, quelle est l'origine historique de la trinite,
comment un dieu qui est cense etre le maitre de tout puisse avoir un fils alor qu'un dieu comme vous le decrivez ce n'est pas un diue parfait, aurait'il besoin de se sincarner ou davoir un fils pour transmettre sans message?

dieu merci nous on est tres loin de ses affirmation ne se basant sur rien, jesus est cite dans le coran comme etant le verbe de dieu car il l'a cree sans pere il lui a dit soi et il fut.

1+1+1=3 pas 1, dieut aurait'il besoin d'associer pour gerer ou creer ou transmettre le message vraiment faut etre aveugle pour croire en ces chose

16.Posté par yacine le 26/04/2008 19:44
pour prouver ce que je dit je me pencherai incha allah sur l'origine historique de la trinite et du contexte de la canonisation du dogme catholique, et prouver par la que la trinite n'a rien a voir avec l'enseignement de jesus fils de marie.

je mexcuse sur les fautes de frappes sur mon precedent message.

17.Posté par Sombreval le 28/04/2008 10:41
Bonjour,
Il n’y a pas de dichotomie, dieu merci, entre la foi et la raison dans le christianisme. Athènes et Jérusalem peuvent coexister en toute harmonie au sein de cette sainte Cité qu’est l’Eglise, manifestation terrestre de la divine Sagesse. La connaissance est un facteur d’illumination pour la foi. Alors que la « foi du charbonnier » peut bien souvent nous enliser dans ce qu’en allemand on appelle la « vulgarkatholizismus », étant donné le nombre de dévotions fondées sur le seul sentimentalisme ou le « merveilleux ».
Ce que l’Eglise condamne c’est le rationalisme issu des Lumières, qui a affecté toutes les branches du savoir, jusqu’aux plus nobles : l’exégèse, l’étude de l’écriture, la théologie etc…Je constate d’ailleurs que pour réfuter le dogme de la trinité vous invoquez des arguments tirés de la vulgate de nos rationalistes athées, souvent étroits et bornés. C’est comme si je vous citais des passages du Mahomet de Voltaire pour tenter de discréditer votre religion.
Quant aux analogies du christianisme avec certaines croyances ou mythes païens, elles s’expliquent aisément. Le christianisme est une religion intégrale qui a parfait, amené à la pleine lumière de la vérité ce qui n’était encore que de l’ordre du pressentiment obscur chez les païens. Un Joseph de Maistre par exemple (18e siècle), le théoricien des Contre-Lumière, n’isole pas le christianisme des religions païennes. Sa conviction profonde est que le paganisme « étincelles de vérités » mais de vérités incomplètes, voire dégradées (cela vaut pour l’Incarnation mais aussi pour la Rédemption, autre dogme incompréhensible pour nombre de musulmans). La Révélation apparaît dès lors comme la confirmation, la rectification mais surtout la purification de croyances professées depuis les temps reculés par tous les peuples de la terre. Cette thèse a été défendue brillamment pas le grand cardinal Newman (1801-1890). Je vous convie à lire ce passage éclairant d’un texte intitulé « la plénitude catholique » :

Voici ce qu’on accorde de toutes parts : on peut retrouver dans les philosophies et les religions païennes une grande partie de ce qui est généralement tenu pour la vérité chrétienne, soit dans ses rudiments, soit dans certains de ses aspects. Ainsi la doctrine de la trinité se retrouve à la fois dans l’orient et dans l’occident, de même la cérémonie des ablutions et le rite du sacrifice. La doctrine du Logos est platonicienne ; la doctrine de l’incarnation est indienne, celle d’un royaume des cieux est judaïque ; celle des Anges et des démons vient des Mages ; la connexion du péché avec le corps est gnostique […] Loin qu’il y ait lieu d’hésiter à accorder crédit à son credo parce qu’il ressemble aux théologies étrangères, nous allons jusqu’à soutenir qu’un moyen spécial par lequel la providence nous a communiqué une connaissance divine a été de permettre à l’Église de la tirer, de la rassembler du monde entier, et en ce sens, « de sucer le lait des Gentils et de sucer la mamelle des Rois » […] Nos adversaires pensent qu’elle [la doctrine chrétienne] consiste en un certain nombre de doctrines ou de principes émis à un seul moment dans leur plénitude, sans élargissement graduel avant la venue du Christ, sans élargissement graduel après sa venue. Ils rejettent aussi tout ce qu’ils trouvent chez les pharisiens et les païens. Nous, nous concevons que l’Église, comme la verge d’Aaron, dévore les serpents des magiciens. Ils sont constamment à la recherche d’une simplicité primitive et absolue ; nous nous reposons dans la plénitude catholique .

18.Posté par Mabdou le 03/07/2008 04:41
Bonjour à vous tous,
Je tiens juste à remercier Yacine sur la clarté de son intervention. Je pense que l'orgueil humain abuse souvent à faire croire certaines qui sont complètement fausses. La philosophie n'est pas une religion mais contredit les dogmes. Les seules choses que nous pouvons nous fier sont la parole de Dieu : Coran, Evangiles, Thorat et Zabour.
Je ne peux pas à croire aux philosophes qui racontent tout ce qui leur passe par la tête.

19.Posté par sobratee le 14/08/2008 13:06
la religion des européens n'est pas d'origine européenne mais vient du moyen orient. le dieu ou le fils de ce dieu, on ne sait pas trop, (ni aux d'ailleurs) n'etait pas européen mais sémite, et il ne ressemblait sans doute pas vraiment au portrait qu'ils affichent dans leurs églises; une reconstitution par ordinateur de Jesus (paix sur lui) a produit un visage basanné aux cheveux laineux, type maghrébin. Et puis d'ailleurs l'architecture de leurs églises est "empruntées" au modèle des mosquées arabes de l'an mil (voutes romanes, dômes...), inconnus du style occidental de l'époque et qui ont fini par s'intégrer totalement au paysage occidental. En effet les musulmans avaient construit plusieurs villes et mosquées dans le sud de la France, Collioure, Ramatuelle (Rahmatullah)...
Et pour finir, c'est un personnage asiatique (phénicien) de la mythologie grecque qui a donné son nom au continent européen: Europe enlevée par Zeus par désir amoureux, dans l'actuel Liban.
Avec tout ça c'est normal que les chrétiens récalcitrants soient aussi frileux à affronter d'autres vérités. Leurs bases sont inauthentiques.

20.Posté par sobratee le 14/08/2008 13:40
j'ai oublié de préciser ceci: ce qui fait que le christiannisme occidental soit inauthentique c'est que le message du christ ne pouvait s'intégrer au mental européen de l'époque. Le penchant de ces peuples pour l'idolâtrie et le matérialisme gréco- romain, le caractère trop oriental du message de Jesus ont incité les européens à mélanger leurs anciennes coutumes paiennes avec l'évangile pour le rendre "digeste", quite à falsifier la parole initiale du Christ. C'est là que réside l'inauthenticité du christiannisme.Voilà, c'est dit...

21.Posté par MEFTAH le 20/08/2008 17:55
Vous vous trompez. Les paroles d'Adnan OKTAR sont vraies. Vous tergiversez et vous vous embourbez. Ses paroles sont simples et claires. Les découvertes dont il se base et qu'il utilise pour infirmer la théorie de l'évolution ne sont pas les siennes. Mais ce sont en vérité des scientifiques renommés et qualifiés qui ont fait ces découvertes. Les remarques qu'Harun Yahya fait dans ses livres sont d'une logique et d'une simplicité enfantine. Il suffit de raisonner convenablement et sans préguger. Certains arriveront à comprendre que c'est la vérité. Et d'autres ... ne réussiront pas comme s'il y avait sur leur coeur un voile qui les empêche de comprendre. De toute manière nous allons tous avoir notre réponse tôt ou tard lorsque la mort nous rattrapera. Et elle plus proche de nous que ce que les gens imaginent. Elle nous prend soudainement sans prévenir. Mais la plupart des gens ne savent pas...

22.Posté par rationalist le 07/09/2008 17:07
Je suis tombe par hasard sur le site de ce harun yahya (très jolie d'ailleurs, y a vraiment des moyens), et j'ai parcouru ses réfutations sur le darwinisme.

Bien sur, toutes ces références à un texte sacré pour un exposé sur un sujet scientifique fait beaucoup rire le rationaliste que je suis, mais ce qui m'afflige le plus est la méconnaissance de la théorie de l'évolution qui n'est absolument pas basée sur le hasard comme l'affirme ce personnage.

Je lui conseillerai de lire Richard Dawkins, biologiste Anglais, et en particulier son ouvrage "l'horloger aveugle" qui remet les pendules à l'heure (si je puis me permettre) auprès de tous les créationiste.

Le plus rigolos, c'est que dans cette ouvrage il se base justement sur des exemples identique pour présenter la théorie de l'évolution (par exemple la complexité de l'oeil).

23.Posté par rationalist le 07/09/2008 17:23
A tiens, j'ai un peu plus fouine avec google et wikipedia.

Le vrai non de ce personnage est "Adnan Oktar" et a déjà défrayer la chronique pour des propos négationistes (un bouquin qu'il aurait écrit et où il affirme que les juifs dans les camps seraient morts du typhus !-)

Cette année il a été condamnée à trois ans de prison pour une histoire d'escroquerie d'après ce que j'ai compris...

24.Posté par MEFTAH le 09/09/2008 17:18
Quand vous mourrez monsieur, vous comprendrez qui avait raison. On ôtera le voile qui est sur vos yeux, ou plutôt sur votre coeur, et ce jour là votre vue sera perçante. Hélas ce jour là, il sera trop tard. Et vous ressentirez à ce moment là un regret que vous n'avez jamais sentie. Ce regret, c'est le regret éternel. Pour vous, ce que je vous dit n'a aucune valeur à vos yeux aujourd'hui mais vous verrez, un jour, si Dieu le veut, vous comprendrez ...

25.Posté par MEFTAH le 09/09/2008 17:24
M. OKTAR a proposer de tenir un une conférence ou un débat à votre "très cher Dawkins" pour que chacun puisse apporter ses preuves et ses argumentations afin de laisser le public décider. Mais il en a eu peur. Il savait au fond de lui que les preuves apportées par M. OKTAR étaient la vérité. Tenez voyez vous-même.
http://www.harunyahya.com/new_releases/news/dawkins_answer.php
Un jour vous comprendrez ... si Dieu le veut ...

26.Posté par rationalist le 09/09/2008 20:04
Monsieur,

il est inutile de me menacer avec "le jugement dernier", c'est tout à fait ridicule, ca me laisse de marbre.

En ce qui concerne l'interprétation du refus de dawkins de ne pas débatre avec les créationniste, celle que vous donnez est celle de oktar. Je vous donne celle de dawkins (http://http://www.guardian.co.uk/science/blog/2008/aug/19/richarddawkinsisusedto) :

"He cites advice from the late evolutionary biologist Stephen Jay Gould:

Winning is not what the creationists realistically aspire to. For them, it is sufficient
that the debate happens at all. They need the publicity. We don't. To the gullible
public which is their natural constituency, it is enough that their man is seen
sharing a platform with a real scientist. "There must be something in creationism,
or Dr So-and-So would not have agreed to debate it on equal terms." Inevitably,
when you turn down the invitation you will be accused of cowardice, or of inability
to defend your own beliefs. But that is better than supplying the creationists with
what they crave: the oxygen of respectability in the world of real science."

Pour résumer, il ne veut pas faire de la publicité par sa présence à des théories non scientifiques.

Monsieur, sachez que la science se fait sans hypothèse de dieu (sinon c'est trop facile, quand on sait pas, allez hop c'est dieu), après c'est autre chose.

D'autre part, la science se fait dans des laboratoires et dans des revues scientifiques, pas dans des débats à la télé.


27.Posté par MEFTAH le 10/09/2008 09:33
Un jour, si Dieu le veut, vous comprendrez ...

28.Posté par MEFTAH le 25/09/2008 10:15
DAWKINS DECLINE LA PROPOSITION DE DEBAT AVEC LES CREATIONNISTES, PARCE QU’IL N’A PAS DE REPONSES A DONNER

Richard Dawkins a répondu à notre requête concernant le débat face à face : “J’ai juré de ne pas débattre” dit-il. En réalité, cela signifie plutôt : “J’ai été vaincu sur le sujet du darwinisme. Je n’ai pas l’intention de débattre avec qui que ce soit et de me faire humilier.”

Néanmoins on ne sait pas sur quoi il a juré. Evidemment, il ne s’agit pas de Dieu, puisqu’il se défend de croire en Lui. Il aurait indéniablement perdu le temps. Apparemment il va continuer à tromper les individus inconscients des dangers du darwinisme. Tôt ou tard, toutefois, ces personnes finiront par comprendre que le darwinisme est un mensonge quand ils visiteront les pages web d’Harun Yahya où la vérité est prônée. Et elles continueront dans cette voie, avec la permission de Dieu.

Depuis 150 ans les darwinistes sont terrifiés par une seule chose : que leurs mensonges soient dévoilés. Ils cherchent par tous les moyens à leur disposition d’empêcher que la fraude de la théorie de l’évolution ne soit exposée au grand jour. Depuis l’époque de Darwin ils tentent désespérément de maintenir en vie cette théorie en la faisant passer pour une idéologie inébranlable, voire une religion. Pour ce faire, ils n’hésitent pas à recourir aux manipulations, à exposer dans les musées de fossiles contrefaits, à dissimuler à la hâte les fossiles découverts (car ils remettent en question la théorie de l’évolution) et à faire de la démagogie afin d’expliquer ce que la théorie de l’évolution ne parvient pas à expliquer. Le maintien de ce mensonge s’est fait en partie grâce à une sorte d’immunité que les darwinistes ont octroyée à la théorie de l’évolution. A tel point que l’évolution est devenue incontestable et indéniable dans les écoles, les universités, les institutions et même dans la plus haute hiérarchie de l’état. Bien qu’il ne s’agisse que d’une théorie, l’évolution a été érigée au rang de règle que tous les jeunes gens doivent connaître et respecter et qui nécessite d’être protégée par des lois officielles et de faire partie de l’agenda officiel.

Mais les craintes des darwinistes ont fini par se révéler justes et leurs mensonges par être dévoilés. Les contrefaçons darwinistes ont soudainement été exposées au grand jour grâce à l’activisme d’Harun Yahya et à son Atlas de la Création en particulier. Le public s’est rendu compte des machinations darwinistes visant à dissimuler plus d’une centaine de millions de fossiles complets et parfaitement formés datant de millions d’années et appartenant à des formes de vie existant encore aujourd’hui. La levée du sortilège darwiniste a eu un impact explosif à travers le monde entier.

C’est dans ce contexte que Richard Dawkins, l’un des plus fermes défenseurs de la théorie de l’évolution, également surnommé le “Rottweiler de Darwin” fut invité à prendre part à un débat public. On lui demanda s’il était capable de réfuter les éléments remettant en question le darwinisme et comment il comptait défendre la théorie face aux preuves de la création.

Or Dawkins refusa de participer à tout débat ! Nous avons reçu une réponse de sa part : “J’AI FAIT LE SERMENT DE NE PAS DEBATTRE.” Cela signifie en réalité : “J’ai été vaincu sur le thème du darwinisme. Je n’ai pas l’intention de débattre avec qui que ce soit et de me faire humilier.”

Bien évidemment, Richard Dawkins ne peut pas s’impliquer dans un tel débat parce qu’il est incapable de répondre aux questions qui lui sont posées :

Il serait incapable d’expliquer comment plus de 100 millions de fossiles découverts pointent vers l’existence de formes de vie parfaites. Il serait incapable d’expliquer pourquoi ces spécimens sont RESTES INCHANGES DEPUIS DES CENTAINES DE MILLIONS D’ANNEES NI POURQUOI ILS NE DISPOSENT D’AUCUN ANCETRE PORTANT LES TRAITS DE FORME INTERMEDIAIRE ;
Il serait incapable d’expliquer, comme par le passé, pourquoi IL N’EXISTE PAS LE MOINDRE FOSSILE DE FORME INTERMEDIAIRE parmi les millions de spécimens dont nous disposons.
Il serait incapable d’expliquer en termes d’évolution la correspondance parfaite entre les fossiles de crâne datant de millions d’années et leurs homologues actuels, qu’il s’agisse de tigres, d’ours, de chevaux, d’éléphants, de tortues, de loups, d’oiseaux, de lapins, de renards, de zèbres, ou d’autres animaux. Il ne saurait dire pourquoi des formes de vie apparues il y a des MILLIONS D’ANNEES PRESENTENT LA MEME APPARENCE QUE LEURS HOMOLOGUES ACTUELS ni pourquoi ILS N’ONT PAS CHANGE DEPUIS DES MILLIONS D’ANNEES ;
Il devra alors reconnaître que la séquence des chevaux, l’homme de Piltdown, l’homme du Nebraska, les croquis d’Haeckel, les fossiles de dinosaures auxquels on a collé des plumes et les mites poivrées épinglées aux troncs d’arbres sont tous des FABRICATIONS.
Il devrait également admettre que les rares fossiles que les darwinistes font passer pour des formes intermédiaires ont tous été discrédités scientifiquement, que LE FOSSILE D’UN OISEAU PARFAITEMENT FORME CAPABLE DE VOLER ET CONTEMPORAIN DE L’ARCHEOPTERYX, décrit comme un exemple de la transition de la terre à l’air, a été découvert. Le COELACANTHE cité comme exemple de la transition entre l’eau et la terre existe encore aujourd’hui. LUCY FAIT PARTIE DE L’HISTOIRE EN TANT QUE SINGE ;
Il ne saura que dire quand on lui demandera POURQUOI ILS DISSIMULERENT les fossiles du cambrien, les fossiles vivants mis au jour par la suite et finalement quelques cent millions de fossiles existant aujourd’hui.
Il restera sans voix face à la probabilité inférieure à 1 sur 10950 de l’apparition aléatoire d’une protéine fonctionnelle simple (la base de la vie), ce qui en termes mathématiques équivaut à une probabilité nulle. Il ne saura pas expliquer comment la vie aurait pu naître d’une série de coïncidences alors que les laboratoires sont incapables de fabriquer une simple cellule.
IL SERA INCAPABLE D’EXPLIQUER QUI VOIT EN REALITE L’IMAGE DANS LE CERVEAU alors que le cerveau baigne dans l’obscurité. IL NE SERA PAS CAPABLE D’EXPLIQUER QUI PERCOIT les sons, la parole, la musique dans l’espace insonorisé qu’est le cerveau. IL NE SAURA PAS NON PLUS DIRE QUI RESSENT LE PLAISIR, QUI INTERPRETE ET REAGIT AUX IMAGES, A LA MUSIQUE, AUX SENSATIONS TACTILES ET AUX SENTEURS DANS LE CERVEAU.

Tous ces faits clarifient pourquoi Richard Dawkins est si réticent à participer à un débat. Au lieu de s’embarrasser sur des sujets aux fondations branlantes et auxquels il ne peut pas répondre, il s’imagine avoir trouvé une échappatoire en disant simplement “J’ai fait le serment de ne pas débattre.”

Sous de telles circonstances, le camp qui recourt à une démagogie mensongère utilise encore une autre tactique démagogique en prétendant que l’autre camp ne cherche qu’à se faire de la publicité. Dawkins assure en effet que les créationnistes l’invitent à un débat juste pour le spectacle. Il oublie néanmoins que la publicité à grande échelle s’est déjà faite à travers l’ATLAS DE LA CREATION. Le monde a fait la connaissance de 100 MILLIONS DE FOSSILES PROUVANT LA CREATION. Il est par conséquent mesquin de prétendre qu’un débat mineur aurait des fins publicitaires. L’importance de ce débat tient au fait qu’il montrerait au monde entier avec les mots de Dawkins, à quel point celui-ci a tort. Le monde est déjà bien conscient de l’effondrement de la théorie de l’évolution et des idées de Dawkins.

La triste vérité pour les darwinistes réside dans le fait que les preuves concrètes, à savoir les fossiles, ne peuvent pas être niées. Ils ne s’étaient jamais imaginés que tous les fossiles découverts iraient dans le sens de la création, ni que ces fossiles si soigneusement cachés du regard public, finiraient par être exposés au grand jour. L’onde de choc de l’Atlas de la Création les a totalement réduits au silence. La démagogie est désormais inutile depuis que les preuves concrètes sont accessibles à tous. D’où l’état de choc de Dawkins et l’impossibilité pour lui de s’impliquer dans un débat où les preuves sont connues de tous.

29.Posté par rationalist le 28/09/2008 10:21
Décidement, vous avez du mal à admettre que la science se fait sans la religion...

Vous trouverez sur le lien suivant, une description de la théorie de la complexité irréductible qui veut prouver que la théorie de l'évolution est fausse, et est plus du domaine du religieux plutot que du scientifique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Complexit%C3%A9_irr%C3%A9ductible

Lisez le passage sur le procès de Dovers où votre théorie a été réduite en miette.

Décidement je n'arrive pas bien à comprendre votre théorie du complot.

Alors comme ça des générations de scientifiques se sont liguées contre vous pour je ne sais quels desseins inavouables ?

Ne trouvez vous pas votre paranaoia quelque peu ridicule ?

30.Posté par MEFTAH le 28/09/2008 14:04
En fait, on a embelli aux mécréants leur stratagème et on les a empêchés de prendre le droit chemin. Et quiconque Dieu laisse égarer, n'a plus personne pour le guider.
Bien au contraire, Nous lançons contre le faux la vérité qui le subjugue, et le voilà qui disparaît.
C'est ainsi que Dieu est Lui le Vrai, alors que ce qu'ils invoquent en dehors de Lui est le faux; c'est Dieu qui est le Sublime, le Grand.
Dis : "Dieu suffit comme témoin entre moi et vous". Il sait ce qui est dans les cieux et la terre. Et quant à ceux qui croient au faux et ne croient pas en Dieu, ceux-là seront les perdants.
...

31.Posté par rationalist le 28/09/2008 17:15
Qui ça "on" ?

Franchement, Monsieur, je pense que vous êtes en hypoglicémie.

Attendez la rupture du jeun pour vous exprimer, je ne comprend pas tout ce que vous écrivez.

32.Posté par MEFTAH le 30/09/2008 13:31
"Le problème que connaissent les évolutionnistes ne vient pas du fait qu’ils ne parviennent pas à faire passer leur message ni à rassembler des fonds. La propagande évolutionniste est imposée au public comme un fait scientifique indiscutable depuis des décennies, alors qu’en réalité “la science défendait le fait de la création”. L’Atlas s’efforce justement à clarifier ce point de manière claire, honnête et accessible à tous, de sorte que toutes les stratégies et ruses darwinistes sont condamnées à l’anéantissement."


33.Posté par rationalist le 01/10/2008 19:16
La propragande par qui ? A qui profite le crime ?

Il faut arreter la boisson aussi !

34.Posté par MEFTAH le 07/10/2008 09:34
LA DICTATURE DARWINISTE MONDIALE DOIT S’EXCUSER DEVANT LE MONDE ENTIER !

La dictature darwiniste mondiale doit présenter ses excuses à tous les scientifiques, à toutes les universités et institutions scientifiques pour n'avoir apporté au monde scientifique qu'une fraude au cours des 150 dernières années :


- pour avoir DISSIMULE DES FOSSILES découverts au cours de fouilles,
- pour avoir conservé, hors de l’accès public, 100 MILLIONS DE FOSSILES inchangés depuis des millions d'années,
- pour n'avoir jamais admis ne pas disposer du MOINDRE FOSSILE DE FORME INTERMEDIAIRE,
- pour avoir caché pendant des années le fait qu'IL EST IMPOSSIBLE QUE LES PROTEINES SE FORMENT PAR HASARD,
- pour AVOIR FABRIQUE DE FAUX CRANES et pour les avoir faits passer pour des preuves de la prétendue évolution de l'homme,
- pour avoir prétendu que la contrefaçon de l'Homme de Piltdown, CREE PAR L'ASSOCIATION DE LA MACHOIRE D'UN ORANGOUTAN ET D’UN CRANE HUMAIN et le limage de dents, était une forme intermédiaire et pour avoir trompé le public en l'exhibant dans un musée en tant que preuve de l'évolution pendant près de quarante ans,
- pour avoir inventé l'Homme du Nebraska A PARTIR D'UNE SIMPLE DENT DE COCHON SAUVAGE, reconstitutions fallacieuses à l'appui pour donner l'impression qu'un tel être avait réellement existé et en poussant la tromperie encore plus loin en CONCEVANT DES IMAGES REPRESENTANT LA FAMILLE ENTIERE DE CETTE ENTITE NON EXISTANTE,
- pour leur manière d'avoir présenté pendant des années LES CROQUIS D'EMBRYONS INVENTES par Haeckel, de sorte à faire croire que les embryons humains présentent des branchies, pour preuve de l'évolution,
- pour continuer à exposer dans les musées LA SEQUENCE DE L'EVOLUTION DU CHEVAL, RECONNUE AUJOURD'HUI COMME ETANT FAUSSE,
- pour avoir prétendu, de façon malhonnête, que des mites qu'ils avaient collées au tronc des arbres, étaient "des mites de la révolution industrielle ayant évolué par voie de sélection naturelle",
- pour avoir qualifié de forme intermédiaire, le Coelacanthe, ENCORE VIVANT AUJOURD’HUI DANS LES OCEANS PROFONDS,
- pour avoir CACHE des fossiles de formes de vie complexe remontant au Cambrien PENDANT PRES DE 70 ANS, de crainte qu'ils ne discréditent l’évolution,
- pour AVOIR AJOUTE DES PLUMES AUX FOSSILES DE DINOSAURES dans le but de les faire passer pour des formes intermédiaires alors qu'ils ne disposent pas du moindre fossile intermédiaire authentique pour prouver le darwinisme,
- pour ENTRETENIR LE MENSONGE SELON LEQUEL LES FORMES DE VIE EVOLUERENT GRADUELLEMENT D'UN STADE PRIMITIF VERS UN STADE PLUS AVANCE, même s'ils savent parfaitement que les premiers organismes dotés de caractéristiques aussi complexes que celles des formes de vie actuelles firent leur apparition subitement et simultanément au Cambrien, il y a environ 530 millions d'années,
- pour avoir présenté des expériences de mutation comme preuve de l'évolution, alors qu'ils savaient que les mutations ne font que nuire aux organismes et pour avoir répété mensongèrement pendant des années que LES MUTATIONS MENENT A L’EVOLUTION,
- et pour avoir enseigné pendant si longtemps aux étudiants dans les écoles et les universités que "le hasard provoque l'évolution" et d’en avoir fait UN FAIT SCIENTIFIQUE.

En résumé, la dictature darwiniste mondiale DOIT PRESENTER SES EXCUSES A TOUS LES ETUDIANTS, SCIENTIFIQUES, UNIVERSITES, PERSONNELS ACADEMIQUES ET CORPS ENSEIGNANTS POUR AVOIR TROMPE LE MONDE ENTIER AVEC CES CONTRE-VERITES EVIDENTES PENDANT LES 150 DERNIERES ANNEES.

35.Posté par MEFTAH le 07/10/2008 09:39
L'IGNORANCE DE RICHARD DAWKINS ET DU QUOTIDIEN HURRIYET

La terrible ignorance de Richard Dawkins, complètement paniqué et en alerte depuis la révélation dans l’Atlas de la Création de centaines de preuves remettant en question la théorie de l’évolution, est maintenant partagée par le quotidien turc Hürriyet. Le journal fait autant preuve d’ignorance que Dawkins qui, sur son site web, s’imaginant avoir fait une grande découverte, tente de faire passer pour une erreur un insecte présenté dans l’Atlas de la création alors qu’il s’agit d’une maquette.

La maquette de l’insecte représenté dans l’Atlas de la Création est celle d’un organisme encore existant aujourd’hui et dont des fossiles remontant à des millions d’années ont été découverts. Qu’il s’agisse d’une maquette ou non n’y change rien. Ce qui importe avant tout c’est que cet insecte existait il y a des millions d’années et qu’il existe aujourd’hui encore, sous la même forme.


Des spécimens momifiés de nombreuses formes de vie existant encore aujourd'hui sont épinglés et ainsi exposés dans plusieurs lieux. Cela n'indique pas que ces organismes ne sont pas vivants ; bien au contraire, ces modèles témoignent en tant qu'exemples de ces organismes vivants.

Une photo, tout autant qu’une maquette, suffit à appuyer le fait que la créature en question existe encore aujourd’hui. Le fait que ce spécimen soit encore vivant et qu’il soit resté inchangé depuis des millions d’années prime avant tout et prouve une fois de plus que l’évolution n’a aucune valeur.

En outre, Dawkins, qui cherche à “donner l’impression d’accorder de l’importance aux détails” et le journal Hürriyet ignorent le fait qu’un spécimen de cette créature toujours existante est exposé depuis longtemps sur le site web du Musée de la Création. Donc, n’importe qui aujourd’hui peut inspecter la photo d’un trichoptère (mouche caddis) actuel en cliquant sur le lien http://www.museedelacreation.com/fossiles/fosil.php?Id=162, alors que Dawkins et Hürriyet s’adonnent à de la spéculation.


Notons par ailleurs qu’à aucun moment Richard Dawkins ne pose la question de savoir si oui ou non le trichoptère existe encore aujourd’hui, ni ne fait de commentaires sur la question. Il se contente de débattre sur la nature de la photo dans l’Atlas de la Création. Dawkins n’a naturellement rien à dire sur le fait que le trichoptère existe encore aujourd’hui et qu’il n’a subi aucun changement depuis des millions d’années.

Dawkins n’a rien à ajouter non plus en ce qui concerne les centaines de fossiles vivants disponibles dans l’Atlas de la Création. Comme chez Dawkins, un profond silence règne parmi les évolutionnistes qui ne savent que balbutier devant la force de ces preuves fossiles. Dawkins préfère garder le silence plutôt qu’admettre qu’il n’est pas capable d’expliquer, ni de contrer les arguments anéantissant l’évolution.

Dawkins a en fin de compte réussi à pister la photo d’une maquette dans l’Atlas de la Création, dont les 3 volumes et les 2300 pages rassemblent des centaines de fossiles vivants réfutant une fois pour toute l’évolution et il essaie maintenant d’y voir une erreur. Les évolutionnistes sont incapables d’avaler le fait qu’il n’y a aucune erreur dans le livre prouvant que des organismes datant de millions d’années existent encore. La tentative vaine de Dawkins montre simplement à quel point l’Atlas de la Création est précis et efficace. L’Atlas de la Création est l’outil qui mènera l’évolution vers la ruine totale.

36.Posté par ahmed le 17/10/2008 18:26
je ne comprends pas si c'est de la jalousie oubien c'est le haine que vous portez en vous contre l'islam et la personne de harun yahia.donnez-vous un peut de temps à lire le coran et peut-etre dieu vous illuminera .refuté ne sert à rien surtout si c'est une verité divine et incontestable.

37.Posté par rationalist le 17/10/2008 19:15
Monsieur,

De quoi voulez vous que je sois jaloux, et pourquoi toujours tout ramener à de "l'islamophobie" ? C'est une manie de toujours ce poser en victime.

Les créationnistes ne sont pas tous chez les musulmans, il y en a de nombreux, voir la majorité, chez les chrétiens (voyez les évangélistes américains). La majorité des musulmans sérieux admettent la théorie de l'évolution qui ne remet pas en cause leur foi.

Ce que je combat, ce n'est pas l'islam ou les chrétiens, c'est une vision obscurantiste et un refus des découvertes scientifiques qui perturbent ceux qui ont une lecture purement littérale de leurs livres saints.

La théorie de la complexité irréductible a été battu en brèche dans le procès de Dovers comme je l'ai rappelé dans le précédent poste.

Maintenant, on rentre dans des délires de la théorie du complot. Quand je lis "La dictature darwiniste mondiale", cela me fait sourire. On tombe dans le ridicule le plus total.

Pouvez vous m'expliquer qui sont les acteurs de cette fameuse "dictature darwiniene" et qu'elles seraient leurs buts inavoués, et pourquoi faire ?

Ne me dite pas le "lobby américano-sioniste", ou j'éclate de rire !

38.Posté par MEFTAH le 03/11/2008 14:39
POURQUOI L'ISLANDE SOMBRE-T-ELLE ?

La crise financière globale qui secoue le monde entier, et surtout l’Amérique et les pays les plus développés d’Europe, a eu un impact particulier en Islande, causant l’effondrement financier du pays. Certains organes de presses ont comparé l’Islande à une "terre qui sombre", tandis que d’autres estimaient que la crise avait "avalé" l’Islande. Pourquoi est-ce l’Islande en particulier qui est au bord de la banqueroute alors que la crise affecte le monde entier ?

La crise financière globale découle du système basé sur les intérêts qui incite à des investissements massifs dans les banques, sans qu’il n’y ait d’achat ou de vente, de production ou de flux monétaires réels sur le marché. La spécificité de l’Islande tient au fait que les banques islandaises proposaient des taux d’intérêts relativement élevés. Les investisseurs étrangers, notamment britanniques, avaient opté pour ces banques islandaises justement pour ces taux d’intérêts élevés, mais les banques furent incapables de tenir leurs promesses.

Les investisseurs furent trompés par les offres alléchantes des banques s’imaginant que l’intérêt les sauverait. Ils étaient persuadés qu’en préservant leur argent dans leur compte en banque, ils pourraient faire des profits rapides. Ils s’étaient imaginés que le système était protégé de la récession et immunisé contre l’effondrement. Ils n’avaient jamais envisagé souffrir du système usuraire que Dieu nous a interdit. Pourtant, Dieu Tout-Puissant révèle dans le Coran :

Ceux qui pratiquent l'intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela, parce qu'ils disent : "Le commerce est tout à fait comme l'intérêt." Alors que Dieu a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt. Celui, donc, qui cesse dès que lui est venue une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu'il a acquis auparavant ; et son affaire dépend de Dieu. Mais quiconque récidive... alors les voilà, les gens du Feu ! Ils y demeureront éternellement. Dieu anéantit l'intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. Et Dieu n'aime pas le mécréant pécheur. (Sourate Al-Baqara, 275-276)

Si une société érige en principe moral l’idée selon laquelle "les forts écrasent les faibles" et contribue ainsi à la dégénérescence des valeurs morales, et si l’avidité à s’enrichir encore davantage des plus riches et des plus forts finit par primer, alors l’économie plonge dans le capitalisme sauvage. Le capitalisme sauvage est un système où, dans l’indifférence, les pauvres et les indigents sont opprimés et où l’injustice sociale est perçue comme naturelle et non comme un problème.

Le capitalisme sauvage requiert l’élimination des pauvres. Les pays pauvres n’ont donc pas le droit de vivre. Toujours selon cette perspective perverse, les forts doivent devenir plus forts et plus riches. Les liquidités disponibles sont maintenues dans le système usuraire pour enrichir les riches au lieu d’aider les pauvres ou de contribuer à la production. Le capitalisme sauvage repose naturellement sur le darwinisme.

La crise financière que traverse l’Islande est un autre exemple de tragédies provoquées par le système matérialiste, capitaliste. En ce qui concerne l’Islande, il faut cependant souligner que la rapidité des conséquences du darwinisme social n’a rien de surprenant. D’après un sondage public mené en 2005 par le magazine Science dans 34 pays, l’Islande vient en tête avec le plus important taux de croyance dans le darwinisme :





Acceptation publique du principe de l’évolution dans 34 pays, 2005.

Le darwinisme a été le pire fléau depuis des années, responsable du désordre, du terrorisme, de la guerre, du massacre et de l’insécurité dans les sociétés. Les dirigeants communistes et fascistes ayant à leur actif les massacres de populations entières – Lénine, Staline, Marx, Mao, Hitler – rappelèrent s’inspirer des enseignements de Darwin. Le capitalisme sauvage préconisait l’élimination des pauvres et de leurs exploitations au profit des riches. On pensait que ce système était adapté à toutes les sociétés. Le terrible effondrement financier qui gangrène actuellement le monde en général et l’Islande en particulier est le résultat évident du fléau qu’est le darwinisme.

Afin que les ressources mondiales soient utilisées de manière juste et efficace, et afin que les indigents abandonnés à la faim et à la pauvreté puissent vivre dans l’égalité et dans des conditions humaines, il faut absolument débarrasser le monde du joug du darwinisme. Tant que le darwinisme sera préservé, les problèmes et les tensions continueront à croître dans les sociétés darwinistes. Si les sociétés souhaitent s’affranchir des ennuis et des pressions, elles doivent se défaire de leur mentalité et de leurs opinions darwinistes. Elles doivent se pencher plutôt sur les valeurs morales transmises par le Coran. Quand le darwinisme social inculque l’oppression du faible et la concurrence impitoyable, le Coran invite à l’aide et à la protection du faible, à la solidarité, à la compassion. Il suffit d’intégrer à sa vie les valeurs morales du Coran pour mettre un terme au problème de l’intérêt et pour inciter à ne plus cacher l’argent dans les banques. Les aumônes seront alors distribuées aux pauvres. Les pauvres disposant ainsi d’un pouvoir d’achat contribueront donc à relancer la machine productive. Le marché reprend vie, les ventes et les achats augmentent. La pauvreté disparaît et les riches continuent néanmoins à s’enrichir dans la paix. D’après les valeurs morales coraniques, c’est la confiance en Dieu qui prime avant tout. Il s’agit, en fait, de reconnaître que tous les biens appartiennent à Dieu, de croire de tout son cœur que c’est Dieu Qui protège les hommes aujourd’hui et demain et que c’est sur Lui seul qu’il faut compter. Par conséquent, les sociétés qui assimilent les valeurs morales coraniques bénéficieront de la paix de corps et d’esprit découlant de la confiance en Dieu. Les individus ne se soucieront plus de l’avenir et vivront dans la sécurité. Mais surtout, en se comportant pour s’attirer l’agrément de Dieu, en distribuant les aumônes pour Son agrément, en faisant confiance à Dieu pour Son agrément, notre Seigneur Tout-Puissant récompense abondamment les hommes avec la meilleure des rétributions dans ce monde et dans l’au-delà. Dieu est le plus Savant.

C’est l’unique solution, aussi bien pour l’Islande que pour le reste du monde.

Comme nous le révèle notre Seigneur dans un verset :
Tout ce que vous donnerez à usure pour augmenter vos biens aux dépens des biens d'autrui ne les accroît pas auprès de Dieu, mais ce que vous donnez comme aumônes, tout en cherchant la face de Dieu (Sa satisfaction)... Ceux-là verront leurs récompenses multipliées. (Sourate ar-Rum, 39)

39.Posté par MEFTAH le 03/11/2008 14:41
LA SOLUTION A LA CRISE ECONOMIQUE

Certains organes de presse ont vu dans la récente crise économique qui touche l’Amérique et les pays développés d’Europe "un darwinisme financier, ou comment seules les banques fortes peuvent survivre". On a d’ailleurs même pu lire dans certains journaux que "le darwinisme règne sur le marché".

Cette description, propre à la pensée darwiniste, stipule que les plus forts surpassent les faibles. Pourtant ce principe de domination des forts sur les faibles n’est pas apparu avec son énonciation par Darwin. Ce n’est certes pas le darwinisme qui est à l’origine de ce concept. Par conséquent, un concept darwiniste imaginaire ne se justifie nullement par la survie des banques les plus solides sur le marché. Ce dernier exemple n’illustre donc pas le darwinisme.

Techniquement parlant, il est vrai que les plus forts vainquent les plus faibles. La puissance du bulldozer ne se compare pas à celle de la hache. Il ne fait pas de doute que la puissante machine détruira la plus faible. Le raisonnement fonctionne uniquement sur le plan technique. Il est cependant faux d’ériger ce concept en principe moral et d’en déduire que “les plus forts doivent survivre et ont toujours raison”. Cette grave erreur laisse présager une terrible tragédie, à savoir que “le fort doit vaincre le faible, le fort doit éliminer le faible”.

Le darwinisme considère que le fait d’écraser les faibles est un principe moral. C’est pourquoi les sociétés sous l’influence darwiniste sont constamment ravagées par les massacres, les meurtres, le terrorisme, le désordre, l’insécurité et les tensions. Dans un contexte darwiniste, l’élimination des faibles est jugée essentielle au maintien de l’équilibre naturel. C’est pourquoi les sociétés communistes et fascistes n’ont eu aucun remords à commettre de véritables génocides. Le darwinisme social constituait l’axe intellectuel pour les communistes tels que Marx, Lénine et Mao ou pour les fascistes tels qu’Hitler.

Or dans les sociétés où règnent la conscience et la crainte de Dieu, les forts aident toujours les faibles, ils les protègent et ils mobilisent leurs ressources pour les renforcer. Dans des conditions normales, c’est l’attitude qui sied le mieux à la nature humaine. La crainte de Dieu, la foi, l’entendement et la conscience requièrent de soigner les faibles. C’est seulement ainsi que les sociétés peuvent progresser, se renforcer et vivre dans la paix et la sécurité.

Dans un verset notre Seigneur révèle :

Et qu'avez-vous à ne pas combattre dans le sentier de Dieu, et pour la cause des faibles : hommes, femmes et enfants qui disent : "Seigneur ! Fais-nous sortir de cette cité dont les gens sont injustes, et assigne-nous de Ta part un allié, et assigne-nous de Ta part un secoureur." (Sourate an-Nisa, 75)

Les causes de la crise financière

L’intérêt
La première cause de la crise financière ayant touché le monde entier est le système usuraire. Bien que rendu illicite par notre Seigneur, les sociétés individualistes l’ont adopté et l’ont présenté comme un modèle attractif. Elles croyaient pouvoir en tirer des profits, mais certainement pas en souffrir. Sous l’aspect faussement attrayant du système de l’intérêt, les individus furent encouragés à investir leur argent dans des banques plutôt que dans des appareils productifs. Dans la mesure où il n’y a pas de production, ni de flux de capitaux dans un système où l’on cache son argent à la banque, dans des coffres forts ou sous son matelas, les problèmes d’ordre financier, tels que l’inflation du coût de la vie ou l’effondrement économique, deviennent inévitables. C’est ce qui s’est passé avec la crise financière globale : l’arrêt de la production, l’absence de flux monétaires et l’immobilisation de l’argent dans les banques afin de gagner des intérêts causèrent l’effondrement de l’économie.

Dans Ses versets, Dieu Tout-Puissant nous incite cependant à éviter l’intérêt usuraire et met en garde Ses serviteurs contre les maux qu’il déclenche :

Ô les croyants ! Ne pratiquez pas l'usure en multipliant démesurément votre capital. Et craignez Dieu afin que vous réussissiez ! (Sourate Al’Imran, 130)

Ceux qui mangent de l'intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela, parce qu'ils disent : "Le commerce est tout à fait comme l'intérêt." Alors que Dieu a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt. Celui, donc, qui cesse dès que lui est venue une exhortation de son Seigneur, peut conserver ce qu'il a acquis auparavant ; et son affaire dépend de Dieu. Mais quiconque récidive... alors les voilà, les gens du feu ! Ils y demeureront éternellement. Dieu anéantit l'intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. Et Dieu n'aime pas le mécréant pécheur. (Sourate al-Baqara, 275-276)

Le manque de confiance en Dieu
Le manque de confiance en Dieu est le deuxième facteur majeur expliquant la crise financière. On oublie trop souvent que l’argent et les biens proviennent de Dieu Tout-Puissant. Il a fait la promesse de répondre aux prières et d’accorder ce qu’il y a de meilleur à l’individu tant qu’il s’en remet à Lui. Il le protègera alors et l’enrichira s’Il en décide ainsi. Pourtant certains s’imaginent que le capital qu’ils détiennent constitue une force supérieure et en tant que tel protège et garantit leur avenir. C’est pourquoi ils sont toujours soucieux et inquiets. Pour pallier à leurs inquiétudes, ils dissimulent leurs biens, comme si cela suffisait à assurer leur avenir. Ils oublient malheureusement que le véritable secours vient de Dieu Seul. Il leur suffirait simplement de faire confiance à Dieu pour connaître à l’abondance et au bien-être. Tous ces capitaux immobilisés inutilement, par crainte de l’avenir, n’ont jamais travaillé. C’est ainsi qu’une crise financière voit le jour.

Tous les biens appartiennent en réalité à Dieu. Tout secours provient de Dieu. L’argent caché ne peut aider personne sans la permission de notre Seigneur. Ce n’est certes pas l’argent thésaurisé qui protègera les hommes ni aujourd’hui ni demain, mais notre Seigneur. Il révèle d’ailleurs dans un verset :

Si Dieu vous donne Son secours, nul ne peut vous vaincre. S'Il vous abandonne, qui donc après Lui vous donnera secours ? C'est en Dieu que les croyants doivent faire confiance. (Sourate Al’Imran, 160)

Les hommes accumulent avidement des biens, par “crainte de la pauvreté” ou par crainte du lendemain, notion inculquée par Satan. Ceux qui ne parviennent pas à avoir une foi solide vivent constamment dans la crainte qu’un malheur ne s’abatte sur eux, qu’ils n’aient plus d’argent, qu’ils vieillissent seuls, etc. Aussi passent-ils leur temps à élaborer des plans et investissements personnels pour leur avenir.

Malgré leur prévoyance, ces individus omettent de se préparer pour le Jour du Jugement, auquel personne ne pourra échapper. Ils sont tellement absorbés par leur vie au quotidien que c’est à peine si l’idée du Jour du Jugement les effleure. Dieu rappelle dans le Coran que ceux qui sont désertés par la foi se font manipuler par Satan :

Le diable vous fait craindre l'indigence et vous recommande des actions honteuses ; tandis que Dieu vous promet pardon et faveur venant de Lui. La grâce de Dieu est immense et Il est omniscient. (Sourate al-Baqara, 268)

L’avarice et la parcimonie
Certains individus dévorés par la crainte du lendemain et l’amour des choses matérielles sont peu enclins à dépenser l’argent qu’ils ont ou alors le font avec parcimonie. Leurs politiques sont en général basées sur l’affaiblissement et l’élimination du faible afin de s’enrichir et de se renforcer davantage. C’est pourquoi ils n’ont aucun remords à exploiter les pauvres, à ne distribuer aucune aumône, à ne faire preuve d’aucune générosité, à ne rien dépenser pour eux-mêmes : ils mettent de côté au cas où l’avenir se retourne contre eux. Le fait est que cet argent ne produit rien. Gardé en réserve dans l’espoir de le voir fructifier grâce au système usuraire, cet argent ne parvient plus à suivre le rythme de l’inflation et finit donc par perdre de la valeur. Ce capital n’a jamais produit l’abondance escomptée. La production stagnante a toujours été la conséquence de l’exclusion (volontaire liée à la parcimonie) de ces capitaux des marchés.

Il suffirait pourtant d’obéir au commandement de Dieu nous invitant à faire preuve de générosité pour accéder à l’abondance. Dieu Tout-Puissant a déjà révélé que l’intérêt ne pourrait fructifier, et que seules les aumônes distribuées pour Sa satisfaction recevront une récompense inégalée dans ce monde et dans l’au-delà.

Tout ce que vous donnerez à usure pour augmenter vos biens aux dépens des biens d'autrui ne les accroît pas auprès de Dieu, mais ce que vous donnez comme aumônes, tout en cherchant la face de Dieu (Sa satisfaction)... Ceux-là verront [leurs récompenses] multipliées. (Sourate ar-Rum, 39)

La solution est de se comporter conformément aux valeurs morales coraniques

Une telle crise financière trouve ses racines dans un système financier basé sur l’intérêt, dans le fait que les individus, avares, préfèrent dissimuler leur argent au lieu de l’investir généreusement dans l’appareil productif, que ces individus refusent de distribuer des aumônes et surtout de se soumettre à Dieu, avec la conviction que Dieu est Celui Qui accorde argent et richesse. Un système financier non-usuraire n’est pas indifférent au sort des pauvres. Au contraire, les plus aisés soutiennent les indigents en leur garantissant un pouvoir d’achat. Avec l’augmentation de la demande, la production est revigorée. Si la production augmente ainsi que le pouvoir d’achat, les usines fonctionnent à pleine capacité pour répondre à l’augmentation des ventes. Les marchés stimulés attirent les capitaux thésaurisés. Le pauvre peut s’enrichir et le riche aussi. L’abondance consécutive à la réintroduction de capitaux jusqu’alors dissimulés sera, bien évidemment, considérable. C’est la seule solution à la situation de crise que traversent tous les pays du monde.

Cette solution est non seulement logique mais aussi compatible avec les valeurs morales énoncées par le Coran. L’aide et le soutien de Dieu sont indiscutables pour quiconque agit conformément aux valeurs morales coraniques. Dieu montrera alors à quel point l’abondance est liée à un comportement vertueux. Notre Seigneur nous fait cette promesse :

Ceux et celles qui font la charité et qui ont fait à Dieu un prêt sincère, cela leur sera multiplié et ils auront une généreuse récompense. (Sourate al-Hadid, 18)

Notre Prophète (pbsl) nous a légué les signes détaillés de la venue du Mahdi dans les hadiths. Presque tous se sont réalisés les uns après les autres depuis l’an 1400 de l’Hégire, c’est-à-dire 1979. Notre Prophète (pbsl) a décrit la coupure des eaux de l’Euphrate, les éclipses solaires et lunaires au cours du mois de Ramadan, l’occupation de l’Irak et de l’Afghanistan, les phénomènes extraordinaires apparaissant dans les cieux, les grands séismes, la corruption croissante, l’anarchie, le désordre, la dégénérescence sociale… L’accentuation des difficultés économiques et la grave récession font partie des signes de la venue du Mahdi révélés par le Prophète (pbsl). Le Prophète Mohammed expliqua qu’à la fin de temps, le commerce sera à un point mort, que tout le monde se plaindra de revenus insuffisants et que le coût de la vie montera en flèche et qu’en somme ces jours-là seront ternis par de sérieux problèmes économiques.

LA CRISE ECONOMIQUE GLOBALE DE 2008 AVAIT ETE PREDITE IL Y A 1400 ANS PAR LE PROPHETE (PBSL) COMME ETANT L’UN DES SIGNES DE LA VENUE DU MAHDI.

Suivent quelques-uns des hadiths portant sur le sujet :

Dans un hadith rapporté par Naim ibn Hammad de Ibn Masud, la période précédant l’apparition du Mahdi est décrite comme “une époque où le commerce et les routes seront coupés et les querelles augmenteront”. Selon le hadith, la venue du Mahdi mettra un terme à tout cela :
“Nous sommes venus trouver la personne (le Mahdi) DONT LA MAIN ETOUFFERA LES QUERELLES. CONSTANTINOPLE (ISTANBUL) SERA CAPTUREE A TRAVERS LUI. (Autrement dit, le Mahdi saura se saisir spirituellement des cœurs et instiller une nouvelle ère culturelle.) Nous le reconnaissons par son nom, et les noms de ses parents, et son armée… ” (Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir al-Zaman, p. 52)

“Avant la venue du Mahdi, LE COMMERCE ET LES ROUTES entre les nations seront COUPES, et les querelles entre les hommes se multiplieront.” (Al-Qawl al-Mukhtasar fi Alamat al-Mahdi al- Muntadhar, p. 39)

“Avant la venue du Mahdi, LE MARCHE SERA CALME, et LES GAINS SERONT LIMITES. ” (Les signes du Jour Dernier, p. 148)

“Tout le monde SE PLAINDRA DE REVENUS LIMITES, et les riches seront respectés pour leur argent.” (Les signes du Jour Dernier, p. 146)

“Les affaires stagneront. Tout le monde se plaindra, ‘je ne peux pas vendre, je ne peux pas acheter, je ne gagne rien !’” (Les signes du Jour Dernier, p.152)

“(L’époque précédant la venue du Mahdi) sera celle où LE COMMERCE et les routes seront COUPES et celle où les querelles se multiplieront.” (Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir al-Zaman, p. 52)

L’ABONDANCE ET LA RICHESSE A L’EPOQUE DU MAHDI

L’âge d’or est une bénédiction de Dieu sur les croyants, donnant un avant-goût sur terre de la belle annonce qu’est le paradis. Cette période que chaque musulman rêve de connaître, avec son abondance, son confort, sa paix et son humanité est la meilleure récompense que les croyants puissent espérer recevoir dans ce monde-ci.
Les hadiths du Prophète (pbsl) contiennent des informations très détaillées et des signes à propos des événements augurant le Jour Dernier. D’après ce que nous a transmis le Prophète (pbsl), des événements significatifs présageront de l’arrivée de cette époque. La première étape de la Fin des Temps se caractérisera par une terrible dégénérescence, le désordre, les difficultés et les problèmes économiques dans le monde entier. La seconde étape verra triompher la paix et la sécurité car les hommes vivront conformément aux valeurs morales religieuses.
D’après les hadiths, cette époque bénie tant attendue ne durera pas plus d’un demi-siècle et équivaudra à la “Période de Plénitude” vécue à l’époque de notre Prophète (pbsl). L’Age d’Or sera si agréable que tout le monde souhaiterait pouvoir le vivre. Ils n’auront pas conscience du temps qui passe et ils aspireront à ce que Dieu prolonge leur vie afin qu’ils puissent jouir encore de ces délices. Cette attente de l’Age d’Or est mentionnée comme suit dans les hadiths du Prophète (pbsl) :
La fin des temps verra une abondance inégalée
La nature inégalée des bienfaits de l’Age d’Or est décrite en détails dans les hadiths du Prophète (pbsl). L’Age d’Or sera donc un moment d’abondance de biens. Les niveaux de richesse atteindront de nouveaux records. L’inflation du coût de la vie, la faim, la pauvreté, les pénuries feront partie du passé. Plus personne ne sera dans le besoin. Chacun se verra accordé ce qu’il a demandé plusieurs fois, rien ne sera compté, ni mesuré. Tout concourra au confort de la personne, de l’aisance, de la joie et du bien-être. Aucun nuage ne viendra troubler cette tranquillité. Voici comment le Prophète (pbsl) décrivit l’aisance matérielle à l’époque du Mahdi :

"Le Mahdi viendra de ma communauté. Dieu Tout-Puissant l’enverra pour enrichir l’humanité. A ce moment-là, ma communauté sera bénie, les animaux seront nombreux ainsi que les plantes sur terre. Le Mahdi distribuera les biens aux hommes sur une base égale."[i]
"Il y aura de nombreux biens accumulés ce jour-là."[ii]
"Dans ses dons, il est généreux et ne compte pas."[iii]

"Durant cette ère, ma communauté, les bons et les mauvais, seront bénis par une quantité de bienfaits comme ils n’en avaient jamais vu auparavant..."[iv]

"… Les biens se multiplieront tellement que plus personne n’en voudra."[v]

L’agriculture fera de grands progrès

Dans les hadiths, le Prophète (pbsl) révèle que la terre donnera bien plus de produits qu’auparavant et que sa fertilité sera inégalée :

"Les hommes obtiendront sept cent mesures de blé en retour d’une seule mesure semée… Durant cette ère, les hommes sèmeront quelques poignées de graines et en récolteront sept cent… "[vi]

"… La terre donnera de la nourriture et ne cachera rien aux hommes… "[vii]

"A cette époque, ma communauté sera bénie, les animaux seront nombreux ainsi que les plantes sur terre…" [viii]

Selon les hadiths transmis par notre Prophète (pbsl), durant l’Age d’Or, les ressources hydrauliques seront si importantes que conjuguée avec les moyens d’irrigation la terre sera fertile comme jamais auparavant :

"… Bien que la pluie soit rare, aucune goutte ne sera gaspillée et la terre sera fertile et productive sans la moindre graine."[ix]

"… A cette époque, toutes les eaux seront douces, les rivières s’étendront, la terre multipliera ses plantes et dévoilera ses trésors (en son sein)."[x]

"A cette époque, même les fleuves augmenteront leurs flux… "[xi]

"Le ciel enverra la pluie, la terre produira en abondance et ma communauté sera dans l’aisance comme jamais auparavant."[xii]

Ces hadiths du Prophète (pbsl) font peut-être référence à la transition à une agriculture moderne du temps du Mahdi et à une production accrue suite à de nouvelles techniques de production, de recherche sur la rentabilité des graines et une meilleure gestion de l’eau liée aux nouveaux barrages et réservoirs. Les progrès en agriculture sont très rapides actuellement, de sorte qu’ils permettent des rendements immenses en termes de qualité et de quantité. On peut désormais préserver ces produits plus longtemps en utilisant moins d’eau. Grâce aux nouvelles technologies, de nouvelles variétés voient le jour, permettant ainsi de récolter des fruits et des légumes tout au long de l’année.

Ces progrès s’accentueront encore au cours de l’Age d’Or, améliorant davantage la qualité des produits. On disposera alors de produits aux odeurs et aux saveurs embaumantes. Dieu fait à ce propos la métaphore suivante dans un verset du Coran :

Ceux qui dépensent leurs biens dans le sentier de Dieu ressemblent à un grain d'où naissent sept épis, à cent grains l'épi. Car Dieu multiplie la récompense à qui Il veut et la grâce de Dieu est immense, et Il est omniscient. (Sourate al-Baqara, 261)

D’après les indications des hadiths, une grande importance sera attachée à l’irrigation sous l’Age d’Or : de vastes réservoirs, des barrages, des canaux, des rivières artificielles seront construits, ne laissant aucune terre aride. La mer, la pluie et les crues seront purifiées et utilisées dans l’agriculture afin de rendre fertiles les terres privées d’eau. Les technologies aujourd’hui circonscrites à des zones limitées contribueront à la fertilisation des déserts et à l’épanouissement agricole à travers la terre. Selon les hadiths, les progrès dans le domaine de l’agriculture amélioreront la qualité du bétail ainsi que la quantité :

"… La communauté sera bénie, les animaux mangeront et boiront beaucoup, et la terre produira ses fruits… "[xiii]

Des richesses souterraines seront mises au jour
La venue du Mahdi correspondra avec la découverte de nouvelles richesses souterraines contribuant au bien-être et au confort de l’humanité. Cette caractéristique de l’Age d’Or est décrite en ces termes dans les hadiths du Prophète (pbsl) :

"Le Mahdi apportera des trésors…"[xiv]
"A ce moment-là, la terre rejettera les trésors qu’elle renferme."[xv]
"… La terre donnera toutes les richesses dissimulées en son sein sous la forme de piliers d’or et d’argent."[xvi]



--------------------------------------------------------------------------------

[i] Al-Qawl al-Mukhtasar fi Alamat al-Mahdi al- Muntadhar, p. 23
[ii] Sunan ibn Majah, 10-347
[iii] Al-Qawl al-Mukhtasar fi Alamat al-Mahdi al- Muntadhar, p. 21
[iv] Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir al-Zaman, p. 16
[v] Sunan ibn Majah, 10/340
[vi] Signs of the Last Day, p. 164/ Al-Qawl al-Mukhtasar fi Alamat al-Mahdi al- Muntadhar, p. 24
[vii] Sunan ibn Majah, 10-347
[viii] Al-Qawl al-Mukhtasar fi Alamat al-Mahdi al- Muntadhar, p. 26
[ix] Al-Qawl al-Mukhtasar fi Alamat al-Mahdi al- Muntadhar, p. 21
[x] An-Najm al-Thaqib Fi Bayan Aal al-Mahdi min Aulad Ali bin Abi Talib, p. 43
[xi] Al-Qawl al-Mukhtasar fi Alamat al-Mahdi al- Muntadhar, p. 31
[xii] Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir al-Zaman, p. 9
[xiii] Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi Akhir al-Zaman, p. 15
[xiv] Al-Qawl al-Mukhtasar fi Alamat al-Mahdi al- Muntadhar, p. 33
[xv] Al-Qawl al-Mukhtasar fi Alamat al-Mahdi al- Muntadhar, p. 43
[xvi] Imam Sharani, La mort, le Jour Dernier, l’Au-delà et les Signes de la fin des temps, p. 464

40.Posté par MEFTAH le 17/11/2008 14:06
LA SOLIDARITE DU MUSULMAN DEVIENT PLUS FORTE EN TEMPS DE CRISE

A travers l’histoire, lorsqu’il n’y avait pas de prophètes, les croyants qui possédaient une foi profonde et véritable ont assumé la tâche de prêcher les vertus de la croyance. Toutefois, ces gens vertueux ont toujours affronté des obstacles, des diffamations et des attaques aussi bien physiques que verbales, de la part de ceux qui considèrent les valeurs morales religieuses comme une menace au système anti-religieux et oppressif qu’ils ont établi.

Cependant, aujourd’hui comme par le passé, ceux qui combinent le mal et tentent de détruire la solidarité parmi les croyants ignorent une vérité très importante :

La solidarité entre les musulmans, qui vivent pour obtenir l’approbation d’Allah, ne peut jamais être détériorée par les non-croyants en temps de crise. Au contraire, par la volonté d’Allah, cette solidarité n’en devient que plus forte.

Les croyants sont des gens vertueux qui craignent et redoutent Allah, qui traitent toujours les autres avec une tolérance conviviale, qui inspirent des sentiments de paix, de joie et de sécurité, qui sont toujours justes et qui évitent toutes les mauvaises actions. Puisqu’ils n’ont pas d’ambitions terrestres, ils ne recherchent jamais à gagner quoi que ce soit de quiconque. Au contraire, ils sont loyaux, modestes et ont une solide conviction. Mais malgré ces excellents caractères, à travers leurs luttes pour répandre les valeurs morales religieuses, ils rencontrent une hostilité féroce et des attaques de la part de différents individus. La cause sous-jacente de l’inimitié que ces gens ressentent envers les croyants est leur hostilité envers Allah et les valeurs morales religieuses (Allah en est au-dessus). En conséquence à cette hostilité, ils essayent d’empêcher les croyants de prêcher la bonne parole, leur tendent des pièges et complotent contre eux, et essayent de les intimider en se moquant d’eux et en les offensant. Allah décrit l’hostilité de ceux qui ne croient pas, et qui n’ont jamais une fois au cours de l’histoire soutenu tout bien, comme suit dans un verset coranique : « S’ils vous dominent, ils seront des ennemis pour vous et étendront en mal leurs mains et leurs langues vers vous ; et ils aimeraient que vous deveniez mécréants. » (Coran : 60, 2)

Toutefois, ces gens qui espèrent empêcher l’expansion des valeurs morales de la religion et les autres de vivre avec, ignorent un point hautement significatif : la source de la solidarité qui permet une véritable amitié et une alliance parmi les musulmans est la foi sincère. Les croyants s’aiment entre eux avec une pure intention et pour l’amour d’Allah Seul, et aucun intérêt terrestre n’y est impliqué. Ils sont amis entre eux pour l’amour d’Allah. A travers cette amitié, ils établissent la base d’une alliance puissante qui devient plus forte par temps de difficulté, quelque chose qui laisse perplexe les non-croyants. Il est impossible, par la volonté d’Allah, que ce lien, basé sur l’amour et la crainte d’Allah, soit affaibli d’une quelconque façon. Allah le Tout-Puissant a décrit les croyants agissant avec une solide conformité les uns avec les autres, comme les murs d’une construction : "Allah aime ceux qui combattent dans Son chemin en rang serré pareils à un édifice renforcé." (Sourate as-Saff, 4)

Le secret de la solidarité entre les croyants qui devient plus forte en temps de crise

1- Ils ont un amour puissant envers Allah

Il y a différentes raisons pour lesquelles les croyants apprécient une telle solidarité puissante et sont tellement loyaux et résignés. L’une des plus importantes est leur profond amour pour Allah.

Comme Allah nous le dit dans le verset : "Dis : ‘Louange à Allah ! Il vous fera voir Ses preuves, et vous les reconnaîtrez.’ Ton Seigneur n’est pas inattentif à ce que vous faites." (Sourate an-Naml, 93) ; afin de renforcer les cœurs des croyants et d’accroître l’amour et la dévotion pour Lui, Allah a promis de montrer que tout ce qui émerge autour d’eux et dans leurs nafs (égos) est "vrai".

A la lumière de ce verset, les croyants agissent en sachant que tout ce qui leur arrive au cours de leur vie se produit à la suite de cette promesse d’Allah. Leur croyance et amour en Lui grandissent, et aussi leur soumission et loyauté envers Lui. Ils savent qu’Allah est l’ami durable et le compagnon des croyants et qu’Il répondra à toutes leurs prières ; ils ressentent un grand amour pour Lui. Ils sont patients et résignés face aux difficultés afin de gagner l’approbation d’Allah qu’ils considèrent comme leur gardien et se réfugient auprès de Lui. Ils ne permettent pas aux difficultés qu’ils rencontrent, en prêchant les vertus morales ordonnées par Allah, d’entraver leur lutte intellectuelle et, contrairement à ce que peuvent penser ceux qui tentent de gêner l’expansion des valeurs morales de la religion, tous les évènements qui puissent sembler être misérables renforcent en fait encore plus la solidarité entre eux. C’est l’une des preuves que les croyants ont un véritable amour et dévotion pour Allah. Dans le Saint Coran, Allah nous dit que les croyants ont un profond sens de dévotion et de soumission : "[Il appartient aussi] aux émigrés besogneux qui ont été expulsés de leurs demeures et de leurs biens, tandis qu’ils recherchaient une grâce et un agrément d’Allah, et qu’ils portaient secours à la cause d’Allah et à Son Messager. Ceux-la sont les véridiques." (Sourate al-Hasr, 8)

2 – Ils sont sincères dans leur crainte d’Allah

L’amour d’Allah, la solidarité et leur accroissement, sont des traits de caractère très importants, mais ne sont pas suffisants. La crainte d’Allah est aussi essentielle. Parce qu’elle garantit que l’individu fera attention à observer ce qu’Allah lui a ordonné et interdit, et qu’il évitera tout comportement qui Lui déplaira, et lui permettra aussi d’être plus fort et plus déterminé face à satan et à ses désirs terrestres. Ceci est la base de la solidarité. Chacun des croyants qui établit cette alliance possède une crainte profonde d’Allah. Ils se soumettent inconditionnellement aux paroles du Coran. Ils ne recherchent pas une autre approbation que celle d’Allah, et ne craignent personne d’autre que Lui. Parce qu’ils maintiennent leur pureté, ils jouissent du soutien d’Allah ; et à la lumière de Son nom Al Aziz (Celui qui ne peut être vaincu, le Victorieux) réussissent toujours dans tout ce qu’ils entreprennent. Puisqu’ils sont conscients du secret dans le verset "… Ne les craignez donc pas ; mais craignez-Moi pour que Je parachève Mon bienfait à votre égard, et que vous soyez bien guidés." (Sourate al-Baqara, 150), ils possèdent une puissance et une résistance extraordinaire que personne ne peut défaire, et personne ne peut les faire douter et les tourner les uns contre les autres.

3 – Ils savent que le mal se répandra s’ils manquent de solidarité

L’importance de la solidarité dans les valeurs morales religieuses est précisée dans le verset "Et ceux qui n’ont pas cru sont alliés les uns des autres. Si vous n’agissez pas ainsi [en rompant les liens avec les infidèles], il y aura discorde sur terre et grand désordre." (Sourate al-Anfal, 73) Ici, notre Seigneur nous dit que si les croyants échouent à joindre leurs forces et agir en tant qu’amis et gardiens, alors la corruption augmentera. Pour cette raison, les croyants savent que s’ils perdent leur solidarité à cause de la pression de ceux qui combinent le mal et nuisent à leur lutte intellectuelle, alors le climat de corruption sur la terre se répandra. Ils agissent donc comme un seul homme dans leur détermination à empêcher l’oppression et la méchanceté manifestées pour garantir que la bonté et la beauté règneront sur terre, au lieu de l’atrocité.



Agir comme un seul homme pour l’approbation d’Allah est un secret signifiant de foi qui permet aux croyants de réussir face aux difficultés. Lorsque nous observons les problèmes des musulmans tout au long de l’histoire, nous pouvons voir qu’ils ont tout essayé pour vaincre les problèmes et les difficultés de cette manière. Les musulmans, le Prophète Mohammed (pbsl) à qui Allah a donné un rôle de modèle pour toute l’humanité, et ses compagnons en particulier, sont toujours restés fidèles à ces vertus religieuses et ont été, avec leur solidarité supérieure et dévotion, le moyen par lequel l’Islam et le Coran se sont répandus dans le monde entier.



4 – Ils ont une foi profonde dans la réalité du destin

Les croyants sont bien conscients que tout ce qui se passe dans la vie est dû à la volonté d’Allah, à Ses ordres, et au destin qu’Il a écrit. Comme souligné dans le verset "Dis : 'Rien ne nous atteindra, en dehors de ce qu’Allah a prescrit pour nous. Il est notre protecteur. C’est en Allah que les croyants doivent mettre leur confiance'." (Sourate at-Tawba, 51) ils sont conscients qu’Allah crée toute chose quelle qu’elle soit.

Pour cette raison, ces individus vertueux ne considèrent jamais tout événement qui leur arrive comme "mauvais" et n’y sont jamais inquiétés ou perturbés. Ils savent que bien que certains événements puissent sembler mauvais, ils auront en fait des conséquences favorables pour eux. Parce que si Allah a envoyé un événement sur un croyant, ce sera donc nécessairement favorable. L’histoire de l’Islam est remplie d’exemples concrets de cela. Le meilleur est la vie des compagnons et les événements encourus par les prophètes et leur entourage comme décrit dans le Coran. Dans un verset, Allah l’Infini Miséricordieux dit : "Il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose alors qu’elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est mauvaise. C’est Allah Qui sait, alors que vous ne savez pas." (Sourate al-Baqara, 216)

5 – Ils sont déterminés à suivre le chemin d’Allah

L’une des raisons de la puissante solidarité entre les croyants est leur détermination à rechercher l’approbation d’Allah. Par Sa permission, aucune difficulté ne peut empêcher les croyants, dont le seul but est de gagner l’approbation d’Allah, d’obéir à Ses ordres. Pour cette raison, qu’importe la pression dont ils puissent faire l’objet de la part de ceux qui les entourent ou de ceux qui sont incapables de voir l’extension des valeurs morales religieuses ; ils persisteront encore dans cette détermination tout au long de leur lutte intellectuelle contre les systèmes propageant l’athéisme. Par la volonté d’Allah, ils continueront à effectuer leurs devoirs comme serviteurs avec un enthousiasme et une détermination toujours croissants toute leur vie et se lieront plus fort encore sur le chemin d’Allah avec leurs frères musulmans. Puisqu’ils savent qu’Allah est le Créateur de toute chose, ils estiment tout ce qui leur arrive dans une joie spirituelle et enthousiasme et se concurrenceront pour faire les bonnes actions. Parce que, comme Allah le révèle dans le Coran : « Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Certains d’entre eux ont atteint leur fin et d’autres attendent encore ; et ils n’ont varié aucunement (dans leur engagement)." (Sourate al-Ahzab, 23), ils maintiennent la même détermination pour gagner l’approbation d’Allah jusqu’au moment de leur mort.

Pourquoi n’y a-t-il pas d’autres exemples de la solidarité entre les croyants ?

Quelqu’un qui apprécie d’être avec les autres croyants, qui aime les honorer et les enthousiasmer, qui aime beaucoup l’altruisme et qui recherche plus pour les autres que pour lui-même, sera bien sûr très différent de celui qui se base sur des attentes terrestres.

L’élément le plus important qui distingue cette solidarité musulmane de toutes les autres formes de solidarité est que les croyants jouissent d’une grande force provenant du fait qu’ils s’aiment les uns les autres pour l’amour d’Allah. Comme Allah nous le dit ce verset : "… Ceux qui étaient convaincus qu’ils auront à rencontrer Allah dirent : ‘Combien de fois une troupe peu nombreuse a, par la grâce d’Allah, vaincu une troupe très nombreuse ! Et Allah est avec les endurants." (Sourate al-Baqara, 249), par la vertu de la foi dans leur cœur, les croyants possèdent la volonté et l’enthousiasme nécessaires à vaincre les grands problèmes et les difficultés. Grâce aux excellentes valeurs morales qu’ils affichent, ils gagnent l’aide et le soutien d’Allah. Comme Il le révèle dans un autre verset "Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants." (Sourate al-Imran, 139) ils possèdent une force spirituelle que personne ne peut vaincre, et personne ne peut les retourner les uns contre les autres.



Les non-croyants continueront à calomnier les croyants, et à leur infliger la pression et même la cruauté, dans le futur comme ils l’ont aussi bien fait par le passé. Mais encore dans le futur comme par le passé, leur paroles diffamatoires et fausses ne perturberont jamais les croyants ni ne leur feront du mal.



CONCLUSION

Par la volonté d’Allah, la solidarité entre les musulmans mènera aux valeurs morales du Coran qui régulent le monde

Nous vivons dans une période où le monde a peut-être le plus grand besoin de paix, d’amitié et de fraternité. Les conflits qui ont laissé leur trace au 20ème siècle continuent encore dans ce nouveau siècle avec une grande vitesse, et les gens innocents du monde entier souffrent de pertes matérielles et spirituelles à cause de ce climat de conflit et de désordre. C’est pour cela qu’il est très important pour les croyants d'agir aujourd’hui comme un seul homme, de continuer avec leur lutte intellectuelle qu’ils mènent sur le chemin d’Allah malgré tous les obstacles placés sur leur chemin, et d'augmenter leur détermination en recherchant refuge auprès d’Allah face à toutes les difficultés qu’ils rencontrent. C’est la vertu morale ordonnée par le Coran et le Prophète (pbsl). En conséquence de cette grande lutte idéologique, tous les problèmes affligeant l’humanité cesseront, par la grâce d’Allah ; et tout le monde, pas seulement les musulmans, atteindront la paix et le bonheur. Sous la direction du personnage sacré de la Fin des Temps, Al Mahdi et le Prophète Jésus (psl), les musulmans constitueront un rôle modèle pour le monde entier avec leur fraternité et solidarité, comme les murs d’une construction, et il n’y aura ainsi nulle part dans le monde où les gens ne vivront pas en accord avec la beauté morale du Coran. C’est la promesse d’Allah et, par Sa permission, le temps où cela sera une réalité est très proche : "C’est Lui Qui a envoyé Son Messager avec la guidée et la religion de vérité, pour la placer au-dessus de toute autre religion, en dépit de l’aversion des associateurs." (Sourate as-Saff, 9)



De l’interview avec Adnan Oktar pour Haber5.com, mai 2008

"Ils cherchent à réaliser des résultats en conspirant, diffamant et complotant. Mais les musulmans sont beaucoup plus affectés positivement par cela. Plus ils sont attaqués et oppressés, plus leur enthousiasme et leur force sont plus grands. Parce qu’une sorte de torpeur émerge dans l’absence de pression. On a sommeil, par exemple, lorsqu’il fait bon. Particulièrement si l’on n’a aucun but ou objectif. Mais un mouvement inattendu, une pluie soudaine, l’ouverture d’une fenêtre ou l’arrivée d’une information importante réveille immédiatement l’individu. C’est le genre de musulmans éveillés que l’on veut. Ceci a l’effet d’une poussée d’adrénaline. Toute la pression, la cruauté ou les problèmes qui leur sont infligés les rendent simplement plus forts. L’alternative est la léthargie et l’apathie."




L’alliance des non-croyants est condamnée à se désintégrer

L’importance attachée aux intérêts et attentes de gains terrestres se trouve au cœur de la solidarité parmi ceux qui ne croient pas en Allah et en l’Au-delà et qui cherchent à endommager la lutte intellectuelle des croyants. Ces gens se sont réunis par un accord basé sur des intérêts mutuels. Toutefois, comme le révèle Allah dans un verset : "… Leurs dissensions internes sont extrêmes. Tu les croirais unis, alors que leurs cœurs sont divisés. C’est qu’ils sont des gens qui ne raisonnent pas." (Sourate al-Hasr, 14), peu importe combien les non-croyants puissent sembler apprécier leur union et solidarité, en fait ils n’en possèdent pas. De la même façon, leur solidarité périt au premier signe de difficulté, donc les pièges qu’ils ont placés pour ceux qui prêchent les valeurs morales religieuses sont aussi condamnés à échouer, par la volonté d’Allah, dès le début.



Conseil aux croyants de Bediüzzaman Said Nursi

"… Alliez-vous à vos compagnons travailleurs et coreligionnaires du peuple de ce monde dans la fraternité, le dialogue et la solidarité ordonnés par des centaines de versets coraniques et hadiths de notre Prophète (pbsl)… Ne tombez pas dans les disputes. Dites-vous, 'Je ne perds pas mon temps précieux dans des futilités mais je le passe sur les noms d’Allah et sur des idées' et n’affaiblissez pas la solidarité entre vous. Parce qu’un petit problème peut devenir plus grand que vous ne le pensez dans cette lutte spirituelle."




Ceux qui complotaient des méfaits sont-ils à l’abri de ce qu’Allah les engloutisse en terre ou que leur vienne le châtiment d’où ils ne s’attendaient point ? Ou bien qu’Il les saisisse en pleine activité sans qu’ils puissent échapper (au châtiment d’Allah).
(Sourate an-Nahl, 45-46)

41.Posté par Novak le 08/12/2008 14:52
Bonjour à tous et toutes,

bon et bien que dire après tout ce débit de palabres...j'ai envie de dire heureusement que nous sommes dans un pays laïque, c'est-à-dire reconnaissant à chacun la liberté de croire et de ne pas croire à des forces divines...

en tant qu'agnostique, je ne souhaite pas chercher à convaincre quiconque de croire ou ne pas croire, chacun est libre je le rappelle, et ce, tout bonnement parce que à ce jour, personne n'a pu prouver l'existence ou l'inexistence de Dieu ou de forces divines...peut-etre que ceci est d'ailleurs impossible pour nos petites personnes?

ainsi, l'ensemble des questionnements qui émergent autour de la question de Dieu, de forces divines transcendentales, font appel à des notions de l'ordre de la Métaphysique et sont conduient par un cheminement tout a fait personnel et qui je pense doit le rester, ce qui importe àprès tout c'est NOTRE relation à Dieu! le terme "religion" serait étymologiquement vu comme venant du latin re-ligare, "re-joindre" ou "re-lier", compris généralement comme indiquant la relation de l'humain au divin...

or la science, s'attache elle à considérer la matière, et uniquement celle-ci, la science s'attache à repousser les limites de la connaissance, à rendre le monde toujours plus intelligible à nos sens, en se donnant a priori, un cadre strict de travail. la science se fixe comme contrainte, entre autres, de ne pas faire appel justement à des forces extérieures à la matière, d'où le fait que la science ne souhaite pas traiter des questions d'ordre "Métaphysique"...la science adopte alors un matérialisme méthodologique! son objectif est je le rappelle de nous rendre accessible des informations, des connaissances sur ce qui nous entoure et ce dans n'importe quel domaine, son but est de nous faire apparaitre les faits de manière objective, de nous décrire les phénomènes tels qu'ils sont et non pas tels que nous souhaiterions qu'ils soient...la science n'est pas là pour nous rassurer, pour atténuer nos angoisses existensielles, si tel était le cas il ne s'agirait plus de science! car la science applique la méthode hypothético-déductive qui est son cadre de travail! j'observe des faits, j'émet des hypothèses, je réalise des expérimentations et je confronte mes résultats obtenus aux résultats attendus et je conclus ou bien je réitère le cheminement...

les méthodes des créationnistes utilisent le cheminement inverse, c'est à dire qu'ils ont déjà la conclusion et cherche ensuite quels pourraient être les faits qui accréditeraient mon point de vue...

il n'y a ici aucun des piliers de la méthode scientifique, je pense par exemple au "scepticisme initial" dont chaque scientifique doit se doter, à la logique rationnelle...bref les créationnistes sont libres de penser ce qu'ils veulent mais ne peuvent en aucun cas s'introduire dans le monde de la science s'ils n'en respectent pas les méthodes, un point c'est tout, je ne souhaite pas dire ici qui à tort et qui a raison, simplment les thèses créationnistes touchent à la métaphysique et sont hors du domaine des sciences, voilà tout!

et sachez pour en revenir au sujet initial, que les fossiles présentés dans l'ATlas de la création d'Harun Yahya, sont d'après une scientifique que j'ai pu rencontrer, mal identifiés pour certains d'entre eux! alors quelqu'un qui confond les fossiles avec d'autres est il me semble bien mal placé pour parler des "créatures" de la nature si "création" il y a...c'est juste un minimum il me semble de parler de ce dont nous pouvons parler, ce serait même une forme de sagesse à laquelle cet homme devrait se tenir car se trouvant dans le domaine du Métaphysique il ne lui reste plus grand chose si cet homme ne peux pas non plus philosopher...

cordialment,

novak

42.Posté par rationalist le 08/12/2008 21:21
Comme me le conseillait M. Meftah j'ai lu TOUT le coran et effectivement ça m'a ouvert les yeux...

Je comprend beaucoup mieux maintenant les délires paranoïaques des musulmans. Il y a d'un coté les croyants et de l'autre les infidèles (entre les deux il y aurait les chrétiens et les juifs, qui pourraient peut être se convertir).

Nous sommes infidèles parce que allah en a décidé ainsi (il est trop fort), et les croyants doivent se méfier des infidèles et les combattre (voir même les tuer).

Surtout ne pas prendre d'amis chez les juifs et les chrétiens. Si vos parents ne croient pas il faut les renier (tiens ça me rappelle les enfants de l'URSS qui dénonçaient leurs parents pas assez communistes).

Bref nous voilà en présence d'une religion basée sur la haine, la guerre, le racisme, le sectarisme. C'est même là que j'apprends que islam veut dire soumission à dieu... tout un programme. Un vrai programme fasciste et totalitaire.

On est a mille lieux des années lumières et de l'humanisme.

Bah, de toutes façons, nous finirons à la géhenne, et nous n'aurons pas droit aux petits enfants, aux jeunes filles vierges aux seins arrondis et grands yeux noires, et de pouvoir boire tout notre saoul au paradis... En fait ce sont de vrais futurs dépravés les musulmans...

43.Posté par MEFTAH le 01/01/2009 20:49
La tradition évolutionniste de dissimulation de fossiles

Le darwinisme est un mensonge tellement affreux que,

- Pendant 150 ans, il a convaincu les gens que les créatures vivantes avaient évolué.

- Il a convaincu les hommes qu’ils avaient un ancêtre commun avec les singes.

- La théorie fut traitée comme une branche scientifique, bien qu’elle ne possède pas un grain de preuve scientifique.

- Des efforts ont été fournis pour donner l’impression que des formes intermédiaires existaient, alors qu’aucune n’en a jamais été trouvée ;

- Bien qu’aucune protéine n’ait jamais été fabriquée en laboratoire, la diversité de la vie était toujours attribuée au hasard.

- Toute l’humanité fut endoctrinée par le mensonge que des atomes inconscients, incontrôlés et inanimés s’étaient assemblés par hasard et ont donné vie aux états, aux civilisations ainsi qu’aux scientifiques qui examinent leurs propres cellules en laboratoires.

- En faisant tout cela, bien sûr, il n’utilisait que des mensonges, des truquages et de la démagogie.

Le darwinisme est un mensonge tellement affreux que les adeptes de cette idéologie n’ont pas hésité à produire des fossiles canulars et à les exposer durant 40 ans. Les darwinistes ont pris l’habitude de recourir à la fraude afin d’inventer des fossiles intermédiaires. Ils n’ont aucune réticence à prendre des fossiles de créatures vivantes parfaites et les utilisent pour inventer tout un scénario évolutionnaire. Ils disposent d’innombrables scénarios sur la première cellule imaginaire, mais ils sont incapables de justifier l’émergence d’une seule de ces milliers de protéines de la cellule imaginaire. Ils disent que les mutations engendrent l’évolution, mais ils ont été incapables de doter une seule créature vivante d’un seul trait avantageux par la voie de la mutation, même dans l’environnement contrôlé du laboratoire.


Pour cette raison, ils ont cherché une solution par la fraude. Impuissants face à l’échec des archives fossiles à soutenir leur théorie, les darwinistes ont pris des fossiles appartenant à des formes de vie parfaites et les ont interprétés selon leurs propres désirs, et ont même recouru à une fraude flagrante.

Ils ont fabriqué le canular de l’homme de Piltdown, exposé pendant 40 ans, en ajoutant l’os de la mâchoire d’un orang-outan mort récemment à un crâne humain ; et l’homme du Nebraska truqué en produisant des représentations de lui et de sa famille supposée, sur la base d’une seule dent de sanglier. Ils ont engagé une propagande prétendant que la sélection naturelle engendre l’évolution, en ajoutant des plumes à des fossiles de dinosaures ou en épinglant des phalènes aux troncs d’arbres. Pendant des années, ils ont dépeint le Cœlacanthe comme étant une forme intermédiaire, et ont été surpris lorsqu’il s’est avéré que la créature vivait encore aujourd’hui. Ils ont proposé "un scénario imaginaire d’évolution équine", bien que des fossiles de chevaux datant de 53 millions d’années furent identiques aux chevaux existant actuellement, mais ont finalement dû confesser que ceci, aussi, fut une falsification.

Ils ont essayé d'utiliser des dessins d’embryon falsifiés pour expliquer l’évolution supposée de l’homme. Puis ils ont retiré ce faux scénario lorsque Haeckel, l’auteur des dessins, admit que "plusieurs canulars ont été réalisés au nom de la théorie de l’évolution, et qu’il n’avait donc pas de remords à faire cela".

Bref, le darwinisme n’est qu’un mensonge. LES EVOLUTIONNISTES RESSENTENT LA NECESSITE DE DISSIMULER LES FOSSILES parce que leurs farces ont été constamment exposées, et parce que tous les véritables fossiles réfutent l’évolution.

Les darwinistes cachent hâtivement un fossile dès qu’ils le trouvent, comme ce fut le cas avec les fossiles cambriens

Les fossiles sont l’une des principales formes de preuve pour réfuter l’évolution. 100 millions de fossiles déterrés des différentes strates de la Terre et révélant que les créatures vivantes sont restées inchangées depuis le moment de leur première création, représentent un dilemme insolvable pour les évolutionnistes. Le fait que chacun des fossiles qu’ils auraient dû utiliser pour vérifier leur propre théorie confirme en réalité la vérité de la création, a poussé les darwinistes à cacher les fossiles. Ils n'ont pas voulu que les gens les voient et connaissent. Ils l'ont fait de nombreuses fois par le passé, et continuent à le faire encore aujourd’hui. Ils passent des heures, et consacrent plusieurs pages à parler de la fausse démagogie de l’évolution. Mais jusqu’à présent, ils n’ont pas dit un mot sur les 100 millions de fossiles qui existent actuellement. Des millions de fossiles ont été déterrés à la suite d’un lancement constant de fouilles dans le monde entier. Mais il n’y a pas de musées dans lesquels les darwinistes les exposent. Ils ne les ont jamais affichés. Nous savons que des millions de fossiles ont été déterrés, mais on ne les voit nulle part. Ce qui est une stratégie darwiniste utilisée tout le temps.

L’un des exemples le plus significatif de ceci, sont les fossiles découverts dans la région du Burgess Shale au Canada en 1909 par le paléontologue Charles Doolittle Walcott. Il a rapidement caché ces fossiles parfaits, résultat de 4 ans de fouille et vieux de quelque 530 millions d’années.

Mais pourquoi ?

La raison est que les fossiles en question, datant de 530 millions d’années, réfutent et éliminent définitivement l’évolution. Ces fossiles appartiennent à une époque connue comme la période cambrienne. Mais selon les évolutionnistes, c’était une période où rien ne devait être vivant à part les formes de vie constituées d’une seule cellule, ou celles à multiples cellules dénuées de structures de base complexes. D’après le mythe de l’évolution, il était impossible qu’il y eut autre chose.

Mais ces fossiles de la période cambrienne furent les précurseurs de la ruine des évolutionnistes. Les fossiles en question révélèrent que les formes de vie à cette époque avaient la même complexité que les créatures vivantes de nos jours, et affirmèrent que la variété actuelle de vie, et même une plus grande variété, ont émergé tout d’un coup. De plus, aucun ancêtre primitif fictif montrant que ces formes de vie descendaient d’autres n’a jamais existé. Ces fossiles montrent une complexité parfaite à une époque où, selon les évolutionnistes, les créatures vivantes étaient dans un état primitif complet, et déclarent à haute voix que les créatures vivantes furent créées en un seul moment, avec les apparences qu’elles possèdent encore aujourd’hui. Ceci sonne le glas pour le darwinisme et signifie son effondrement total. Les darwinistes ont l’habitude de recourir à la démagogie sur des sujets qu’ils sont incapables d’expliquer, mais il leur est impossible de dire quoi que ce soit concernant la variété de vie qui a émergé il y a de cela 530 ans.

En effet, comme l’a dit le défunt paléontologue d’Harvard Stephen Jay Gould, les archives fossiles, et les fossiles cambriens en particulier, furent la plus grande source d’inquiétude de Darwin :


Les archives fossiles ont causé plus de peine que de joie à Darwin. Rien ne le perturbait autant que l’explosion cambrienne, l’apparence coïncidente de pratiquement toutes les conceptions organiques complexes … [1]


Ce qui explique pourquoi Walcott, un évolutionniste invétéré, EUT RECOURS A LA DISSIMULATION DES FOSSILES.

Ces magnifiques fossiles cambriens FURENT CACHES PENDANT 70 ANS.

Les fossiles du Burgess Shale ne se sont fait connaître qu’en 1985, lorsque les archives du musée furent réexaminées. Le scientifique israélien Gerald Schroeder fait le commentaire suivant sur le sujet :


Si Walcott l’avait voulu, il aurait pu s’assurer les services d’une armée d’étudiants diplômés à travailler sur les fossiles. Mais il a préféré ne pas basculer le bateau de l’évolution. Aujourd’hui, les représentants des fossiles de l’ère cambrienne ont été trouvés en Chine, en Afrique, aux Iles Britanniques, en Suède et au Groenland. L’explosion était mondiale. Mais avant qu’il ne soit opportun de discuter de la nature extraordinaire de l’explosion, les données n’ont simplement pas été signalées. [2]


Le fossile de perroquet caché pendant 40 ans

La dissimulation des fossiles cambriens n’était pas un événement isolé. Cacher des fossiles est une tradition darwiniste. Un fossile de mâchoire de perroquet de 65 millions d’années fut caché des regards pendant plusieurs années parce qu’il révélait que les perroquets sont des fossiles vivants qui sont restés inchangés pendant des millions d’années, ce qui infirme la théorie de l’évolution. Ce fut l’état de la question jusqu’à ce qu’un chercheur diplômé de l’Université de Californie, Berkeley, du nom de Thomas Stidham, décida d’examiner la collection de fossiles du Musée Paléontologique de Berkeley. Une analyse ultérieure du fossile révéla qu’il représentait le plus ancien fossile de perroquet connu à nos jours, et qui était contemporain aux dinosaures. Les balayages de rayons X du fossile de 13 cm montrèrent qu’une marque en forme de "K" sur le fossile (qui constitue un vaisseau sanguin et des chemins veineux) est identique à celle des perroquets de nos jours. Les darwinistes ont CACHE LE FOSSILE PENDANT 40 ANS afin de taire cette vérité.

100 millions de fossiles inconnus

La tactique des darwinistes à cacher les fossiles continue dans la plus grande discrétion même aujourd’hui. La plupart des gens ne sont pas conscients que, jusqu’à présent, plus de 100 millions de fossiles ont été déterrés à travers le globe terrestre. Des spécimens connus comme étant des fossiles vivants qui révèlent que les formes de vie n’ont jamais changé même sur des millions d’années furent cachés par les darwinistes pendant plusieurs années, avec seulement quelques infimes exemples ayant atteint les regards du public. Ce qui explique pourquoi les gens, en fouillant dans les publications scientifiques ou sur Internet, n’ont rencontré que ces quelques exemples bien connus dans leur recherche sur les fossiles vivants : il y avait une feuille de ginkgo, un nautile, un okapi… Pendant des années, quasiment tout le monde imaginait que la terre ne contenait que ces quelques exemples des fossiles vivants et ceux-ci étaient étonnamment rares. Les gens n’avaient aucune idée qu’il y avait plutôt des millions de fossiles vivants, comprenant toutes les formes de vie, des loups, des chevaux, des lapins, des tortues et presque toutes les espèces de poissons, d’oiseaux et de reptiles.

L’unique raison à cela est que les darwinistes ont gardé ces 100 millions de fossiles soigneusement cachés.

Pourquoi les darwinistes ressentent-ils le besoin de cacher les fossiles ?

Parce que les fossiles réfutent l’évolution. Les archives fossiles ne contiennent pas la moindre forme intermédiaire de fossile. Tous les fossiles existants, c'est-à-dire 100 millions de spécimens, contiennent des formes à l’aspect parfait et complet. Les fossiles vivants comprennent une part très significative de ces 100 millions de fossiles. Le déterrement de quelques-uns d’entre eux seulement, même 4 ou 5, sonnerait la mort de la théorie de l’évolution. C’est pourquoi les darwinistes ont paniqué en étant confrontés aux 100 millions de fossiles.

De la même manière qu’ils ont senti le besoin de cacher les glorieux fossiles vivants de la période cambrienne pendant 70 ans, ils essayent maintenant de garder cette magnifique collection, qui réfute complètement l’évolution, à l’abri des regards.

C’est pourquoi les darwinistes ont fait ces grands efforts pour masquer les archives fossiles. La théorie de l’évolution est complètement discréditée face à ces 100 millions de fossiles. Et c’est L’Atlas de la création qui a annoncé au monde entier l’existence de 100 millions de fossiles vivants à l’aspect sublime, juste au moment où les darwinistes l’attendaient le moins.

L’Atlas de la création : la réaction que les darwinistes n’attendaient jamais

L’Atlas de la création a neutralisé la stratégie darwiniste. Les gens ont tout d’un coup appris qu’il y a plus de 100 millions de fossiles dans le monde et qu’aucun n’est la forme transitionnelle du genre qui pourrait confirmer l’évolution. Cette réalité, qu'ils étaient si empressés à cacher, a été maintenant affichée publiquement, avec des illustrations complètes, et même lors d’expositions de fossiles. Les gens les ont vus et les ont touchés. Tous ces 100 millions de fossiles sont parfaits, et tous prouvent la réalité de la création. Certains appartiennent à des formes de vie parfaites et des espèces éteintes, et la plupart sont des fossiles vivants. Les darwinistes se trouvèrent confrontés à l’Atlas de la création au moment où ils s’y attendaient le moins. Les gens ont eu des détails entiers sur les preuves de la création. Ce que les darwinistes tentaient de cacher pendant si longtemps leur a finalement explosé au visage.

Le monde entier est maintenant conscient de l’infirmité de l’évolution. Les présidents y font des références sans équivoque. Le monde entier dit qu'il croit maintenant en Dieu, avec 90 % des gens dans les sondages réalisés sur des sites web connus disant que Dieu a créé les créatures vivantes. La théorie de l’évolution, qui fut adoptée officiellement dans le monde et protégée par les lois nationales, est devenue soudain une théorie questionnable dépourvue de toute preuve, et les Etats tentent considérablement de la retirer des cursus scolaires. C’est la conséquence de fossiles qui ont été soigneusement dissimulés et qui sont finalement apparus à la lumière du jour.

Le faux succès darwiniste de ces dernières 150 années ou presque, obtenu à travers la tromperie, la fraude et la dissimulation de preuve réfutant l’évolution, s’est tout d’un coup transformé en cendres. Les darwinistes ont subi une terrible défaite, alors qu’ils pensaient qu’ils avaient le monde entier dans leur main et avaient transformé leur théorie en une loi immuable. C’est une réaction, attendue par les musulmans et qui s’est produite à un moment choisi par Dieu ; parce qu’Il a promis aux musulmans qu’Il éliminera le mensonge et consolidera la vérité.



Dis : "Certes, mon Seigneur lance la vérité [à Ses messagers] Il est Parfait Connaisseur des inconnaissables."

Dis : "La vérité [l’Islam] est venue. Et le faux [la mécréance] ne peut rien commencer ni renouveler."

(Coran : 34, 48-49)



[1] Gould, Stephen J., The Panda’s Thumb, 1980, pp. 238-239

[2] Gerald Schroeder, Evolution : Rationality vs. Randomness,
http://www.geraldschroeder.com/evolution.html

44.Posté par MEFTAH le 03/01/2009 21:51
Pourquoi l’Union Islamo-Turque est nécessaire

L’Union Islamo-Turque est une union d’amour, une union d’affection et de cœur. Elle est basée sur l’amour, l’altruisme, l’aide d'autrui, la compassion, la tolérance et la compréhension. Le but de cette union est aussi de réaliser les plus hauts niveaux en respect d'êtres humains, d’art, de science et de technologie. Une fois l’union établie, non seulement les sociétés turques et musulmanes, mais aussi le monde entier, atteindront l’illumination.

Ce qui rend l’union des croyants aussi forte sont leur foi et leur loyauté. Seule la véritable foi peut engendrer une amitié et une alliance sincère ; les musulmans s’aiment avec un cœur pur pour l'agrément d'Allah, sans le moindre intérêt égoïste. Une union bâtie sur la base la plus solide connue par l’humanité – la crainte et l’amour d'Allah – ne se brisera jamais, à moins qu'Allah veuille autrement.

L’Union Islamo-Turque apportera la paix au monde. Elle résoudra avant tout les disputes entre les pays musulmans et apportera la paix au monde islamique ; elle s’opposera également à tous les mouvements qui incitent à la guerre et aux conflits dans le monde, et sera une force capable d’empêcher toutes les initiatives visant à provoquer les guerres.

Avec la création de l’Union Islamo-Turque, l’Amérique, l’Europe, la Chine, la Russie, Israël, bref, le monde entier respirera plus facilement. La terreur prendra fin, la distribution de matières premières sera garantie, l’ordre social et économique sera protégé et les conflits culturels disparaîtront entièrement. L’Amérique n’aura plus à envoyer des troupes à des pays distants de milliers de kilomètres, Israël ne vivra plus derrière les murs, les pays de l’UE ne feront face à aucun obstacle économique, la Russie n’aura plus d’inquiétudes sécuritaire et la Chine n’aura plus de mal à trouver les matières premières.

Avec la création de l’Union Islamo-Turque, les dépenses de l’Occident en matière de défense baisseront. Avec son budget militaire de 400 milliards de $, les Etats-Unis sont en tête de la liste d’armement. La Russie suit les Etats-Unis avec 60 milliards de $, puis la Chine avec 42 milliards de $. L’Union Islamo-Turque donnera lieu à un climat de paix globale et de sécurité en éradiquant tous les conflits et les tensions envers le monde islamique, et mènera aussi à la réduction des dépenses militaires, non seulement dans le monde musulman, mais aussi dans une grande majorité de pays. L’investissement dans la technologie des armes et l’argent dépensé sur le développement des armes seront ainsi déviés vers d’autres sphères comme l’éducation, la médecine, la science et la culture.

La liberté des idées et d’expression sont inhérentes dans l’Union Islamo-Turque. Les gens de toutes sortes de croyances et d’opinions pourront exprimer leurs idées libres de toute pression et d’obstruction. Leurs droits seront protégés par tous les moyens et les idées de chacun seront accueillies avec tolérance. Sous la direction de l’Union Islamo-Turque, les sociétés musulmanes seront des communautés dans lesquelles les gens respectent les points de vue des autres ; des communautés dominées par l’égalité, la justice et la liberté, et l’oppression et l’injustice y seront bannies. Le monde islamique n’apportera pas la paix et la sécurité aux musulmans seuls, mais jouera un rôle prédominant dans la culture et la civilisation mondiale.

L’Union Islamo-Turque ranimera le commerce et renforcera l’économie. L’union entre les pays musulmans dans les domaines économiques, politiques et culturels permettra aux moins développés de faire un progrès rapide, et ces pays qui possèdent déjà les moyens et infrastructures requis de les utiliser le plus efficacement possible. La croissance économique et l’investissement dans les sciences et technologies s’élèveront. Avec le développement économique viendra un sursaut naturel dans les niveaux d’éducation, et la société fera un progrès sur plusieurs fronts.

L’Union Islamo-Turque causera la régénération à travers le monde musulman. Grâce au marché islamique commun qui sera établi, les produits d’un pays seront facilement commercialisés dans un autre, sans être bloqués dans les quotes-parts ou frontières nationales. Les zones commerciales grandiront, tous les pays musulmans jouiront d’une augmentation dans le partage de marchés, les exportations s’accroîtront, causant une accélération de l’industrialisation dans les pays musulmans, et le développement économique mènera aux avancées technologiques.

Un Monde Islamo-Turc avec une économie puissante sera une cause majeure de prospérité pour le monde occidental et d’autres sociétés. Ces dernières trouveront une puissance avec laquelle elles peuvent coopérer et engager un commerce commun sans avoir de sentiments d’inquiétudes. En plus, les fonds que les institutions et organisations occidentales versent constamment pour la régénération de la région ne seront plus requis, et ces fonds seront utilisés pour renforcer en fait l’économie mondiale.

Avec la création de l’Union Islamo-Turque, les sources énergétiques seront garanties. Sous l’Union Islamo-Turque, la paix et la stabilité prévaudront dans des régions aux grandes réserves souterraines, et le système démocratique y fonctionnera de la manière la plus ordonnée. Un modèle émergera ainsi dans lequel ces ressources sont utilisées de la manière la plus efficace, et ni les pays musulmans ni les autres communautés ne seront désavantagés. Ceci, en retour, rendra possibles les politiques stables et équilibrées dans ces questions d’importance particulière dans le maintien d’une stabilité économique globale, particulièrement la production du pétrole et des prix.

L’Union Islamo-Turque encouragera l’art et édifiera une magnifique civilisation. La paix et la sécurité seront établies, les problèmes économiques seront résolus dans le Monde Islamo-Turc, et une avancée culturelle massive se produira, car il y aura des budgets grandissants pour l’éducation, la science et la culture. Puisque les sentiments d’amitié et de fraternité prospèreront, les gens trouveront plus de temps pour réfléchir et conduire des recherches, et auront plus de liberté de pensée et une ouverture d’esprit en faisant cela. Des environnements sans chaos, sans destitution et sans trouble sont des lieux dans lesquels de nouvelles idées prendront forme, de nouveaux projets émergeront, des inventions bénéfiques seront créées, et le progrès continuel est réalisé. C’est cet environnement qui sera créé par l’Union Islamo-Turque.

45.Posté par Novak le 04/01/2009 16:34
...euh c'est une blague ou quoi??? premièrement lisez vous ce qui est écrit ici? ou ce site n'est pour vous qu'un lieu supplémentaire où précher vos croyances? et pourquoi tant de rabachage...les "évolutionnistes cachent les fossiles", les "évolutionnistes cachent les fossiles", les "évolutionnistes cachent les fossiles"...non ils sont rangés dans les tiroirs des museum si vous en cherchez en particulier, c'est aussi simple que cela...

et puis vos propos n'apportent aucune démonstration, je peux moi aussi dire que je crois en un Dieu tout puissant, porteur de LA VERITE! et lui faire dire que l'évolution a bel et bien existé, sans avancer aucun argument!...et voilà on avance pas et c'est sans fin...aucun intérêt!
et puis vous semblez ne pas pouvoir concevoir que la vie est le fruit d'une longue évolution de près de 4 milliards d'années et vous semblez ne pas non plus pouvoir concevoir le fait que le facteur "hasard" puisse tenir une grande place dans le déroulement de cette longue évolution...mais alors permettez moi d'avoir des soucis lorsuq'il s'agit de concevoir la création des formes vivantes comme un phénomène quasi instantané et dont les moindres détails structurels et fonctionnels soient issus de l'imagination d'une entité dont nous ne pourrons sans doute jamais prouver l'existence??? est-ce plus sérieux? d'autant que vous déformez grandement la notion de "hasard"...car en effet il peut paraitre "improbable" à nous tous qu'à partir d'un amas d'atome, une "main" par exemple, (organe très complexe et il n'y a pas besoin d'être anatomiste pour s'en rendre compte...) puisse se former comme cela d'un coup d'un seul...par hasard...seulement ce n'est pas ce que dit la théorie de l'évolution...l'apparition d'organe complexe, apparait bien sûr à la suite d'une SERIE D'EVENNEMENTS ALEATOIRES SELECTIONNES PAR LE MILIEU!! un exemple, la probabilité que je sois président de la république a ma naissance était on va dire, de 1/60 000 000 soit 0,00000001666... (admettant qu'il y ait 60 Millions de français et que nous ayons tous à la naissance la même chance de devenir un jour le président)
Cette probabilité est donc extrêmement faible à ce stade!!

par contre si je fais de brillantes études et que j'arrive à intégrer l'ENA ou sciences politiques...alors là, en admettant que toutes les promotions françaises réunissent 50 000 étudiants, la probabilité que je puisse accéder au poste de président passe à 1/50 000 soit 0,00002 en admettant que nous avons tous la même probabilité d'y accéder(autrement dit, pas de piston et cie...)

ensuite admettons que je finisse major de promo, que j'accède après moult campagnes et cie, à un poste député dans la circonscription de Paris...sachant que nous sommes je vais dire une bêtise mais c'est pas grave, 1000 députés et que seul les députés puisse espérer un poste de présidentiable, alors ma probabilité passe à 1/1000 soit 0,001...

admettons ensuite que je sois désigné par mon parti, et qu'il y ait 20 parti au premier tour des présidentiels...ma probabilité passe alors à 1/20 soit 0,05...

et enfin nous ne sommes plus que deux au deuxième Tour des présidentiels, alors la probabilité que je sois président passe à 1/2 soit 0,5...

bref, un évennement pouvant para^tre complètement improbable (P =0,00000001666) tel que celui de devenir président, peut à la suite d'une série d'évennements, bien sur dépendant de l'évennement précédent...aboutir à un évènement tout a fait réaliste et possible (P = 0,5) 1 chance sur 2!!!!

donc j'espère avoir été suffisemment clair!?

46.Posté par MEFTAH le 09/01/2009 18:11
Des protéines qui défient le hasard
Voilà ce qui en est pour la cellule. Mais les évolutionnistes n'arrivent
même pas à expliquer la constitution de la cellule. La formation, dans des
conditions naturelles, d'une seule protéine parmi des milliers d'autres
molécules de protéines qui forment la cellule est impossible.
Les protéines sont des molécules géantes constituées de petites unités
appelées "acides aminés" qui sont arrangés en une quantité et dans une
séquence particulières. Ces molécules constituent les fondations de la
cellule vivante. La plus simple d'entre elles est constituée de 50 acides
aminés. Il existe même des protéines composées de milliers d'acides
aminés.
Le point crucial est que l'absence, l'addition ou la substitution d'un
seul acide aminé dans la structure de la protéine engendre l'annulation des
fonctions de cette molécule. Chaque acide aminé doit être au bon endroit
et correctement ordonné. La théorie de l'évolution, qui prétend que la vie
est apparue par hasard, demeure désespérée devant un tel ordre car cedernier est tellement merveilleux qu'il est impossible de l'imputer au
hasard. (En outre cette théorie n'est même pas capable d'expliquer l'idée
revendiquée de "la formation accidentelle" des acides aminés, sur laquelle
nous allons nous pencher plus tard.)
Que la structure fonctionnelle des protéines ne puisse pas apparaître
par coïncidence est facilement démontrable grâce à de simples calculs de
probabilité que n'importe qui peut comprendre.
Une protéine de taille moyenne est composée de 288 acides aminés de
douze genres. Ces acides aminés peuvent être arrangés de 10300 manières
différentes. (C'est un chiffre vertigineux, 1 suivi de 300 zéros.) Parmi toutes
les séquences possibles, seule une forme la molécule de protéine désirée.
Le reste consiste en des chaînes d'acides aminés qui sont soit totalement
inutiles ou potentiellement nuisibles aux êtres vivants.
Autrement dit, la probabilité de formation d'une seule protéine
moléculaire est de 1 sur 10300. La probabilité de ce "1" est presque
impossible. (En mathématique, les probabilités inférieures à 1 sur 1050 sont
considérées comme "probabilité zéro".)
En outre, une molécule de protéine de 288 acides aminés est plutôt
petite en comparaison avec des molécules géantes composées elles de
milliers d'acides aminés. Lorsque l'on applique les mêmes calculs de
probabilité à ces immenses molécules de protéines, nous remarquons que
même le vocable "impossible" n'est pas adapté.
Lorsqu'on s'aventure plus loin dans le plan du développement de la
vie, nous observons qu'une protéine toute seule ne veut rien dire par ellemême.
L'une des plus petites bactéries jamais découvertes, Mycoplasmahominis H39, contient 600 "types" de protéines. Dans ce cas, nous serions
contraints de reprendre les calculs de probabilité que nous avons effectués
plus haut pour chacune de ces 600 types de protéines. Le résultat défie
même le concept d'impossibilité.
D'aucuns qui lisent ces lignes et qui ont toujours accepté la théorie de
l'évolution comme une explication scientifique peuvent penser que ces
chiffres sont exagérés et ne reflètent pas les faits. Ce n'est pas le cas: ce sont
des faits définis et concrets. Aucun évolutionniste ne peut émettre des
objections à l'égard de ces chiffres. Ils acceptent l'idée que la probabilité
qu'une protéine ait été formée de manière accidentelle est aussi
"invraisemblable que la possibilité qu'un singe écrive l'histoire humaine
sur une machine à écrire sans commettre la moindre erreur".106 Toutefois,
au lieu d'accepter l'autre explication, en l'occurrence la création, ils
continuent à défendre cette impossibilité.
Ce fait est reconnu par plusieurs évolutionnistes. Par exemple,
Harold F. Blum, un célèbre scientifique évolutionniste affirme que "la
formation spontanée d'un polypeptide de la taille de la plus petite protéine
connue semble au-delà de toute probabilité".107
Les évolutionnistes prétendent que l'évolution moléculaire a eu lieu
pendant une longue période et que cette longue période a rendu
l'impossible possible. Toutefois, aussi longue cette période soit elle, il est
impossible pour les acides aminés de former des protéines de manière
accidentelle. William Stokes, un géologue américain, admet ce fait dans
son livre Essentials of Earth History et écrit que cette probabilité est si
petite "qu'elle (la protéine) ne peut avoir lieu pendant des milliards
d'années sur des milliards de planètes, chacune couverte d'un tapis de
solution liquide concentrée d'acides aminés nécessaires".108
Alors, que signifie tout cela? Perry Reeves, un professeur de chimie,
répond à cette question:
"Lorsque l'on examine le vaste nombre de structures possibles qui peuvent résulter
d'une simple combinaison aléatoire d'acides aminés dans un bassin primordial
volatile, il est inconcevable que la vie ait pu apparaître de cette façon. Il est plus
vraisemblable qu'un grand bâtisseur doté d'un plan principal soit nécessaire
pour l'accomplissement d'une telle tâche."
Si la formation accidentelle de la moindre protéine parmi celles-ci est
impossible, cette impossibilité est multipliée par des milliards de fois pour
qu'un million de ces protéines environ puisse se regrouper par hasard et
former une cellule humaine complète. De plus, la cellule n'est pas formée
que de protéines. En plus de celles-ci, une cellule englobe également des
acides nucléiques, des hydrates de carbone, des lipides, des vitamines en
plus de plusieurs autres éléments chimiques comme les électrolytes
assemblés dans une proportion, harmonie et conception spécifiques en
terme de structure et de fonction. Chaque élément fonctionne comme
composante ou co-molécule dans diverses organelles.
Robert Shapiro, un professeur de chimie à l'Université de New York
et expert en matière d'ADN, a calculé la probabilité de la formation
accidentelle de 2.000 sortes de protéines trouvées dans une seule bactérie.
(Il existe 200.000 différentes sortes de protéines dans une cellule humaine.)
Le nombre trouvé était supérieur à 1040.000. 110 (C'est un nombre incroyable
obtenu en mettant 40.000 zéros à côté du 1.)
Un professeur de mathématiques appliquées et d'astronomie de
University College (Cardiff, Pays de Galles), Chandra Wickramasinghe
affirme:
"La probabilité que la vie ait pu se former à partir de matière inanimée
correspond à un chiffre avec 40.000 zéros après… Un chiffre assez grand pour
enterrer Darwin et la totalité de la théorie de l'évolution. Il n'y a jamais eu de
soupe primitive, ni sur cette planète ni sur une quelconque autre. Et si les débuts
de la vie n'étaient pas dus au hasard, ils sont donc certainement le produit
voulu d'une intelligence." 111
Sir Fred Hoyle commente ces chiffres invraisemblables:
"En effet, une telle théorie (que la vie a été créée par une intelligence) est tellement
évidente que l'on se demande pourquoi elle n'est pas communément acceptée. Les
raisons sont psychologiques plutôt que scientifiques."

Des protéines gauchères

Examinons maintenant en détail pourquoi le scénario évolutionniste
concernant la formation protéine est impossible.
La séquence correcte des acides aminés adéquats n'est pas suffisante
pour la formation de la molécule de protéine. De plus, chacun des 20
différents types d'acides aminés présents dans la composition des
protéines doit être gaucher. Il existe deux sortes d'acides aminés appelés
"gaucher" et "droitier". La différence entre les deux est le jeu de miroir
entre leurs structures à trois dimensions, à l'instar de celui qui existe entre
la main droite et la main gauche d'une personne.
Ces deux types d'acides aminés peuvent adhérer l'un à l'autre
facilement. Un résultat étonnant a été révélé grâce aux recherches: toutes
les protéines qui existent dans les plantes ou dans les animaux, qu'il
s'agisse d'un organisme très simple ou d'un autre complexe, sont
composées d'acides aminés gauchers. Si un seul acide aminé droitier
adhère à la structure de la protéine, celle-ci devient inutile. Certaines
expériences ont prouvé que les bactéries à qui on avait donné des acides
aminés droitiers les ont immédiatement détruits et parfois celles-ci ont
fabriqué des acides aminés gauchers à partir des composants cassés afin
qu'elles puissent les utiliser.
Supposons un instant que la vie est apparue par hasard comme le
prétendent les évolutionnistes. Dans ce cas, les acides aminés droitiers et
gauchers générés par hasard auraient dû exister en quantité relativement
égale dans la nature. Ainsi, tous les vivants doivent avoir dans leur
constitution des acides aminés gauchers et droitiers. Car, d'un point de
vue chimique, il est possible aux deux types d'acides aminés de former
une combinaison. En fait, les protéines que l'on trouve dans tous les
organismes vivants ne sont composées que d'acides aminés gauchers.
Quant à la question pourquoi les protéines choisissent-elles
seulement les gauchers alors que même pas un seul acide aminé droitier
n'intervient dans le processus vital, demeure un mystère pour les
évolutionnistes. Il leur est tout simplement impossible de justifier cette
sélection spécifique et consciente.
Par ailleurs, cette caractéristique chez les protéines rend la confusion
encore plus intense concernant l'impasse de "la coïncidence" dans laquelle
se trouvent les évolutionnistes. Afin qu'une protéine "signifiante" puisse
être générée, il n'est pas suffisant pour les acides aminés d'être en une
certaine quantité, dans une séquence parfaite et d'être assemblés avec la
conception tridimensionnelle adéquate. De plus, tous ces acides aminésdoivent être choisis parmi les gauchers et aucun acide aminé droitier ne
doit figurer parmi eux. Ceci dit, il n'existe aucun mécanisme de sélection
naturelle qui permette d'identifier qu'un acide aminé a été ajouté à la
séquence et qu'il s'agit d'une erreur donc qu'il faut l'enlever. Cette
situation réfute davantage l'idée de la coïncidence.
Dans l'encyclopédie scientifique Brittanica, qui affiche clairement son
adhésion à la théorie de l'évolution, il est indiqué que les acides aminés de
tous les organismes qui existent sur terre et les composantes des
polymères complexes telles que les protéines ont la même asymétrie
gauchère. On y lit également que ceci reviendrait à jeter en l'air une pièce
un million de fois et que celle-ci retombe systématiquement sur le côté
face. Dans cette même encyclopédie, il est écrit qu'il est impossible de
comprendre pourquoi les molécules deviennent gauchères ou droitières et
que ce choix est lié de manière extraordinaire à la source de la vie sur
terre.113
Si à chaque fois que l'on lance une pièce, celle-ci tombe sur le côté
face, est-il plus logique d'attribuer cela à la chance ou d'accepter l'idée qu'il
y a une intervention consciente? La réponse doit être évidente. Toutefois,
et malgré cette preuve apparente, les évolutionnistes se réfugient dans la
coïncidence tout simplement parce qu'ils ne sont pas disposés à accepter
l'existence d'une "intervention consciente".
Une situation similaire à celle des acides aminés gauchers existe
également avec les nucléotides, les plus petites unités d'ADN et d'ARN.
Contrairement aux acides aminés vivants dans les organismes, seules les
formes droitières des nucléotides sont choisies. C'est encore une situation
qui ne peut jamais être expliquée par la coïncidence.
Pour conclure, il est prouvé de manière certaine par les probabilités
que nous avons examinées jusque là que la source de la vie ne peut être
expliquée par la chance. Si nous essayons de calculer la probabilité d'une
protéine de taille moyenne composée de 400 acides aminés choisis
uniquement parmi les acides aminés gauchers, nous aurons une
probabilité de 1 sur 2400; c'est à dire 10120. Par souci de comparaison,
rappelons-nous que le nombre des électrons dans l'Univers est estimé à
1079, ce qui est inférieur au chiffre précédent. La probabilité que ces acides
aminés forment la séquence et la forme fonctionnelle voulues donnerait
des chiffres largement supérieurs. Si nous additionnons ces probabilités et
si nous élargissons le sujet à la formation d'un genre et nombre supérieurs
de protéines, les calculs deviendraient inconcevables.
Une liaison correcte est vitale
Même la longue liste ci-dessus ne met pas un terme à l'impasse de
l'évolution. Il n'est pas suffisant que les acides aminés soient arrangés
selon les nombres et les séquences corrects ainsi que les structures
tridimensionnelles requises. La formation d'une protéine exige également
que les molécules des acides aminés qui ont plus d'une main soient liées
les unes aux autres à travers certaines mains. Une telle liaison est appelée
"liaison peptidique". Les acides aminés sont capables d'établir les diverses
liaisons les uns avec les autres. Mais, les protéines sont composées
uniquement de ces acides aminés qui sont unis par des liaisons
"peptidiques".
Une comparaison est nécessaire pour clarifier ce point. Supposons
que toutes les parties d'une voiture ont été complètement et correctement
montées avec la seule exception qu'une des roues a été montée non pas
avec ses boulons et vices mais plutôt à l'aide d'un fil métallique de
manière à ce que son moyeu soit face au sol. Il serait impossible pour une
telle voiture de bouger d'un seul mètre quelle que soit sa technologie ou
la puissance de son moteur. A première vue, toutes les parties semblent
être dans leurs bons endroits, mais la mauvaise installation ne serait-ce
que d'une seule roue rend inutile la voiture entière. De même, dans une
molécule de protéine, l'adhésion d'un seul acide aminé avec un autre avec
une liaison autre que la liaison peptidique rend la molécule entière
inutile.
Les recherches ont démontré que les acides aminés qui forment des
combinaisons aléatoires établissent des liaisons peptidiques avec une
moyenne de 50% alors que le reste se rejoint par le biais de liaisons
différentes qui ne sont pas présentes dans les protéines. Pour assurer un
bon fonctionnement, chaque acide aminé qui entre dans la composition d'une protéine ne doit être relié que par une liaison peptidique
exactement comme il ne doit être choisi que parmi les acides aminés
gauchers.
Cette probabilité est la même que celle pour les protéines gauchères.
C'est-à-dire, lorsqu'on pense à une protéine composée de 400 acides
aminés, la probabilité que tous les acides aminés se relient entre eux
uniquement par le biais de liaisons peptidiques est de 1 sur 2399.
Probabilité zéro
Comme nous pouvons le voir ci-dessous, la probabilité de formation
d'une molécule de protéine composée de 500 acides aminés est de "1" sur
un nombre que l'on obtient en plaçant 950 zéros à côté du 1. C'est un
chiffre incompréhensible pour le cerveau humain. Ceci n'est qu'une
probabilité sur papier. En pratique, une telle probabilité a "0" chance de
voir le jour. En mathématique, une probabilité inférieure à 1 sur 1050 est
statistiquement considérée avoir "0" probabilité de se réaliser.
Une probabilité de "1 sur 10950" dépasse de loin les limites de cette
définition.
Alors que l'improbabilité de la formation d'une protéine composée
de 500 acides aminés atteint un tel niveau, nous pouvons continuer à
repousser les limites du cerveau avec des niveaux plus élevés
d'improbabilités. Dans la molécule "hémoglobine", qui est une protéine
vitale, il existe 574 acides aminés, ce qui est supérieur au nombre des
acides aminés qui entrent dans la composition de la protéine mentionnée
plus haut. Maintenant réfléchissons à cela: dans seulement une parmi les
milliards de cellules rouges sanguines présentes dans notre corps, il existe
"280.000.000" (280 millions) de molécules hémoglobines.
L'âge supposé de la Terre n'est pas suffisant pour permettre la
formation de la moindre protéine par le biais de la méthode
"essai/erreur"; encore moins la formation d'une cellule rouge sanguine.
Même si l'on suppose que les acides aminés se sont rassemblés puis
décomposés par la méthode "essai/erreur" sans perdre de temps depuis la
formation du monde afin de former une seule molécule de protéine, le
temps nécessaire est plus long que l'âge actuel du monde pour rattraper la probabilité de 1 sur 10950.
Nous déduisons de tout cela que l'évolution tombe dans une
improbabilité abyssale rien qu'au niveau de la formation d'une seule et
unique protéine.

La probabilité qu'une protéine se forme de manière
aléatoire est de zéro

Trois conditions sont nécessaires à la formation d'une protéine utile:
Première condition: tous les acides aminés de la chaîne de protéine doivent être du type adéquat et de la bonne
séquence.
Deuxième condition: tous les acides aminés de la chaîne doivent être gauchers.
Troisième condition: tous ces acides aminés doivent être unis entre eux grâce à une liaison chimique appelée "liaison
peptidique".
Afin qu'une protéine puisse être formée par hasard, les trois conditions doivent être remplies simultanément. La
probabilité de la formation d'une protéine par hasard est égale à la multiplication des probabilités de la réalisation de
chacune de ces conditions.
Par exemple, pour une molécule moyenne comprenant 500 acides aminés:
1- La probabilité que les acides aminés soient de la bonne séquence:
Il existe 20 sortes d'acides aminés utilisées dans la composition des protéines. Ainsi:
- La probabilité que chaque acide aminé soit choisi correctement parmi les 20 sortes = 1/20
- La probabilité que tous ces 500 acides aminés soient choisis correctement = 1/20500 = 1/10650
= 1 chance sur 10650
2- La probabilité que les acides aminés soient gauchers:
- La probabilité que seul un acide aminé soit gaucher = 1/2
- La probabilité que tous les 500 acides aminés soient gauchers en même temps = 1/2500 = 1/10150
= 1 chance sur 10150
3- La probabilité que les acides aminés soient réunis par une "liaison peptidique":
Les acides aminés peuvent adhérer les uns aux autres grâce à diverses liaisons chimiques. Afin qu'une protéine
utile puisse être formée, tous les acides aminés dans la chaîne doivent avoir été reliés par une liaison chimique
appelée "liaison peptidique". La probabilité calculée, qu'un acide aminé soit relié avec un autre uniquement par
cette liaison (peptidique) et aucune autre, est de 50 %. Par conséquent:
- La probabilité que deux acides aminés soient liés par une "liaison peptidique" = 1/2
- La probabilité que 500 acides aminés soient tous reliés par des liaisons peptidiques = 1/2499 = 1/10150
= 1 chance sur 10150
La probabilité qu'une protéine se forme de manière
aléatoire est de zéro
PROBABILITE TOTALE = 1/10650 x 1/10150x 1/10150 = 1/10950
= 1 chance sur 10950

47.Posté par MEFTAH le 09/01/2009 18:15
http://us2.harunyahya.com/Detail/T/2W0MZ22T188/productId/833/LE_MENSONGE_DE_L’EVOLUTION

48.Posté par Novak le 09/01/2009 22:53
Bonjour Meftah,

je dois dire que je m'oppose clairement à de nombreux points, qui il me semble, d'après ce que je sais, tout d'abord "Faux", notamment lorsque vous dites :
"Le point crucial est que l'absence, l'addition ou la substitution d'un
seul acide aminé dans la structure de la protéine engendre l'annulation des
fonctions de cette molécule. Chaque acide aminé doit être au bon endroit
et correctement ordonné. La théorie de l'évolution, qui prétend que la vie
est apparue par hasard, demeure désespérée devant un tel ordre car cedernier est tellement merveilleux qu'il est impossible de l'imputer au
hasard."
non, j'ai ici un livre sous la main, de Christopher Wills dénommé "la sagesse des gènes", qui dit que des protéines prises au hasard, pourrait très bien remplir un rôle de catalyseur pour une réaction Alpha, seulement, celui-ci serait bien moins spécifique et bien moins rapide que l'enzyme qui aurait été séléctionnée depuis des millions d'années, tout spécialement pour catalyser la dite réaction (et l'expérience à été testée!!). Réaction qui au passage pourrait bien constituer un avantage pour l'organisme exprimant cette enzyme...

Puis concernant, les acides aminés dits "gauchers" ou issu de la série G, je ne vois pas en quoi ce serait ici un exemple convainquant d'une intervention divine? il n'est point nécessaire de convoquer une explication métaphysique à tout ceci et voici, l'hypothèse (toute bête!) d'un certain surnomé Neutrino, qui dit exactement ce que je pensais mais l'exprime très bien donc je préfére le citer :

"L'explication est que les voies de synthèse des acides aminés sont toutes liées entre elles, et l'énantiomérie se conserve. A la base, la vie a opté par "convention" pour les acides aminés G sans que ça ait un avantage quelconque par rapport aux D. Mais il fallait choisir, parce que les acides aminés sont liés entre eux par des voies de synthèse et de transformation.
C'est comme le sens d'écriture : nous écrivons de gauche à droite, les orientaux de droite à gauche. Ca ne change apparament rien, mais il faut quand même choisir. "

je vous laisse méditer ceci...

49.Posté par Novak le 09/01/2009 23:05
et au fait, vous dites : "La probabilité qu'une protéine se forme de manière
aléatoire est de zéro "

non en effet, les protéines ne se forment pas au hasard, je vous invite à suivre des cours de biologie cellulaire, ou bien à lire attentivement ce que Wikipedia propose concernant la synthèse de protéines...

"Les protéines sont assemblées à partir des acides aminés en fonction de l'information présente dans les gènes. Leur synthèse se fait en deux étapes :

- La transcription où la séquence d'ADN codant le gène associé à la protéine est transcrite en ARN messager
- La traduction où l'ARN messager est traduit en protéine en fonction du code génétique
L'assemblage d'une protéine se fait donc acide aminé par acide aminé de son extrémité N-terminale à son extrémité C-terminale."

la séquence d'aa est donc régie par l'information contenue dans la molécule d'ADN...à moins d'une erreur non rectifiée, entre la transcription de l'ADN et l'assemblage d'acides aminés...donc tout ceci n'est pas l'oeuvre du hasard durant cette synthèse...

Cordialement,

Novak

50.Posté par rationalist le 11/01/2009 12:38
@ Novak,

Ne gaspiller pas votre clavier, vous êtes face à de la mauvaise fois patente habituel des créationnistes.

Les créationnistes essayent par tous les moyens de faire croire que la théorie de l'évolution est basée sur le hasard, et ensuite avec l'argument de la complexité irréductible, ils tentent de démontrer que ce n'est pas possible d'un point de vue probabiliste.

Le seul problème dans leur argumentation est qu'ils ne savent pas, où plutôt il cachent, le fait que la théorie de l'évolution n'est absolument pas basée sur le hasard. Bien au contraire, elle est basée sur un processus très simple (trop simple pour eux peut être), i.e. la sélection naturelle.

Ils confondent la notion de complexe et la notion de compliqué. C'est du à leur éducation par trop religieuse.

1 2

Retrouvez dans cette rubrique :
< >

Jeudi 30 Août 2018 - 20:32 Laura Garner (Le Projet Fedorov, extrait)

Jeudi 8 Février 2018 - 12:24 Sombreval.com : 15 ans déjà

Recherche



BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE