Fonds Frank-Duquesne
Je diffuse en intégralité le texte qui clôt le cycle de conférences de Frank-Duquesne, intitulé Mon odyssée spirituelle, qui restitue les différentes étapes qu'il a dû traverser au cours du périple menant à sa conversion au catholicisme. Il y aborde surtout la question de l'unité de l'Eglise et de la primauté du Pape.

La primauté du Pape

La question de l’unité de l’Église est au cœur du pontificat de Benoît XVI. Depuis 2005, avec une persévérance et une patience qui forcent l’admiration, il n’a cessé d’aplanir les voies pour favoriser la pleine réconciliation de la Fraternité Saint Pie X avec le Saint-Siège. Le Pape, en effet, comme le rappelle Frank-Duquesne dans son texte de conférence, est le «coryphée», l’ «organe» de l’unité du Corps Mystique qu’est l’Église. L’Église, écrit-il, «doit tendre à manifester aux hommes cette unité. Qu’elle l'abandonne, qu'en elle prévalent les tentations de l'individualisme et du sens propre, les puissantes et troubles séductions de l'intelligence, ou de la "chair" et du "sang" : du coup, elle trahit sa mission et son être même. Et le monde, sceptique et narquois, se demandera : si l'Église n'est pas en mesure de réaliser en son propre sein l'unité, quel message de réconciliation peut-elle m'apporter, comment ose-t-elle prétendre "rassembler tous les peuples pour n'en faire qu'un seul"? Elle fait mentir les Prophètes !».

La suite sur Sombreval.com


Rédigé par Sombreval le Dimanche 23 Octobre 2011 | {0} Commentaires

Nouveau commentaire :